Enrique Granados

(1867-1916) Epoque Romantique

Originaire de Catalogne, Enrique Granados a perfectionné ses dons de pianiste à Paris auprès du professeur de Ravel, et rencontré les principaux musiciens français. Revenu à Barcelone en 1889, il se partage entre interprétation, composition et enseignement (Academia Granados). La consécration vient en 1911 avec Goyescas, une suite écrite en hommage à Goya « génie représentatif de l’Espagne ». Admirateur de Chopin et Schumann, ce poète disparaît dans le naufrage du Sussex en revenant de New York, où son dernier opéra venait d’être acclamé.

Francis Drésel, directeur de la programmation musicale de Radio Classique