Radio Classique https://www.radioclassique.fr Radioclassique.fr est le site de votre Radio préférée. Écoutez le direct, retrouvez un morceau, téléchargez les podcasts et suivez toute l'actualité du classique Mon, 20 Feb 2017 19:23:00 +0000 fr-FR hourly 1 « On a fort mal dormi » : le verbe de la rue se fait entendre https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/on-a-fort-mal-dormi-verbe-de-rue-se-entendre/ Mon, 20 Feb 2017 13:07:17 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=40606 Du 21 au 28 février, découvrez l’adaptation théâtrale des ouvrages de l’ethnologue Patrick Declerck «...

Cet article « On a fort mal dormi » : le verbe de la rue se fait entendre est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Du 21 au 28 février, découvrez l’adaptation théâtrale des ouvrages de l’ethnologue Patrick Declerck « Les Naufragés » et « Le sang nouveau est arrivé », par La Compagnie Coup de Poker, sous la direction de Guillaume Barbot, au Théâtre du Rond-Point.
« Nous côtoyons des SDF, des clochards pour reprendre la terminologie de Declerck, tous les jours à Paris. Ils sont comme invisibles mais nous les savons là, dans nos rues, dans leurs rues. Et donc je crois les connaître. Je crois savoir. L’essentiel, en tous les cas. Puis je lis Declerck. Et je me rends compte de mon ignorance » confie le metteur en scène Guillaume Barbot à Pierre Notte pour le Théâtre du Rond-Point. « Savez-vous à partir de quelle température extérieure un clochard meurt d’hypothermie ? » nous interroge-t-il. « 16 degrés. ».

La salle souffre au début de quelques regards fuyants, sourires gênés. Mais bien vite les yeux sont captés par la force de vérité et d’espoir qui émane de l’acteur Jean-Christophe Quenon. Il interprète à travers un monologue saisissant la vie des SDF telle que l’ethnologue Patrick Declerck l’a vécue et racontée dans ses ouvrages « Les Naufragés » et « Le Sang nouveau ». Patrick Declerck a infiltré le quotidien des SDF pendant plusieurs mois, en se faisant passer pour l’un d’entre eux et dresse dans ses ouvrages des portraits aussi touchants que révoltants. Le metteur en scène Guillaume Barbot s’est saisi de ce travail et l’a placé sous le feu des projecteurs. Lumière sur un bout d’humanité égaré, à travers un monologue cathartique qui ouvre les yeux et adoucit le cœur.

Clémence F.Dupuch

Théâtre du Rond-Point, du 21 février au 12 mars 2017
Réservez vos places ici : http://www.theatredurondpoint.fr/spectacle/on-a-fort-mal-dormi/
Adaptation et mise en scène : Guillaume Barbot
Interprétation : Jean-Christophe Quenon

Cet article « On a fort mal dormi » : le verbe de la rue se fait entendre est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Vanessa Wagner https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/vanessa-wagner/ Mon, 20 Feb 2017 12:36:50 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=42434 Ce lundi 20 février à 20 heures, Laure Mézan reçoit la pianiste Vanessa Wagner à...

Cet article Vanessa Wagner est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Ce lundi 20 février à 20 heures, Laure Mézan reçoit la pianiste Vanessa Wagner à l’occasion de la sortie de son nouveau CD « Mozart-Clementi » et du concert qu’elle donnera à Aix en Provence avec l’Orchestre d’Avignon le 25 février prochain.

Vanessa Wagner est aujourd’hui une pianiste dont la réputation n’est plus à faire. Elle s’est démarquée par sa capacité à naviguer au large du répertoire classique pour découvrir de nouveaux territoires sonores. Par cette ouverture, elle a acquis un style qui fait d’elle une pianiste singulière. Dotée d’une personnalité discrète et sensible, elle ose sans ostentation et avec grâce. Pour son nouveau CD « Mozart-Clementi » elle fait le choix de passer d’un piano moderne Yamaha CFX à un Piano Brodmann de 1814 qui nous invite à revisiter nos souvenirs. Elle offre ainsi à l’auditeur une autre approche d’écoute aux multiples facettes.

Cet article Vanessa Wagner est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Élections Classiques 2017 https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/elections-classiques-2017/ Mon, 20 Feb 2017 12:30:48 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=33643 Et vous, pour qui allez-vous voter ? Jusqu’au 30 avril 2017, à l’occasion de la...

Cet article Élections Classiques 2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Et vous, pour qui allez-vous voter ?

Jusqu’au 30 avril 2017, à l’occasion de la campagne présidentielle, Radio Classique vous propose de voter pour votre musique classique préférée !

Chaque semaine, écoutez 5 musiques en lice parmi une sélection de 50 chefs-d’œuvre et votez pour celle que vous aimez le plus.

Découvrez les 5 musiques de la semaine et VOTEZ :

 

bouton-voter2

 

banner-amex-cadre

 

Des cadeaux à gagner !

En votant, vous pouvez gagner chaque semaine de nombreux cadeaux. Plus vous votez, plus vous multipliez vos chances de gagner !

A gagner chaque semaine :

1 séjour d’une semaine à la mer ou à la montagne pour 4 personnes dans l’une des 58 destinations Belambra, n°1 des Clubs de Vacances en France : des vacances détente et évasion dans l’un des plus beaux endroits de France, un personnel qualifié et professionnel, des logements chaleureux, une cuisine savoureuse et variée, des enfants comblés (de 3 mois à 17 ans), des animations et activités sportives pour tous.
1 coffret Radio Classique 25 CD « Grand Piano » : 25 pianistes de légende, 25 albums originaux, emblématiques et encensés par la critique.
10 albums CD Radio Classique : Russie éternelle, Virtuoses, Folies cachées de la musique classique, Offenbach en fête, Piano Zen… des coffrets thématiques de 2 CD minimum incluant les plus belles musiques classiques diffusées sur Radio Classique.

belambra-sejours
Dotations-CD

 

Un grand concert gratuit pour découvrir le palmarès des votes

Vendredi 5 mai 2017 à 19h, Radio Classique dévoilera, les résultats des votes des auditeurs lors d’une grande émission spéciale et un concert en public et en direct de la Salle Wagram à Paris, avec la participation de l’Orchestre Colonne, dirigé par Laurent Petitgirard, et de solistes de renom.
Une soirée électorale très particulière et tout en musique, présentée par Olivier Bellamy !

 

En partenariat avec :

logo-ppremiere

Cet article Élections Classiques 2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Riccardo Chailly dirige le Philharmonique de la Scala https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/riccardo-chailly-dirige-philharmonique-de-scala/ Mon, 20 Feb 2017 12:14:03 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=42625 Un retour aux sources pour le chef italien Depuis le mois de janvier, Riccardo Chailly...

Cet article Riccardo Chailly dirige le Philharmonique de la Scala est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Un retour aux sources pour le chef italien
Depuis le mois de janvier, Riccardo Chailly a entamé un nouveau chapitre de sa carrière en prenant ses fonctions de directeur musical de la Scala de Milan après plusieurs années passées à l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig.
Il s’agit là d’un retour sur les terres qui l’ont vu naître : milanais de naissance, Riccardo Chailly fit ses débuts en tant que chef d’orchestre à la Scala en 1978, comme assistant du grand Claudio Abbado.
Cet enregistrement réalisé avec le Philharmonique de la Scala célèbre plus de 230 ans de créations musicales milanaise. Le programme présente une sélection des plus grands préludes, ouvertures et intermèdes créés in situ de Verdi, Rossini, Puccini, Bellini, Donizetti, Giordano, Leoncavallo, Boito et Ponchielli.

Ouvertures, Préludes & Intermezzi. Orchestre Philharmonique de la Scala, dir. Riccardo Chailly (1 CD Decca).

Cet article Riccardo Chailly dirige le Philharmonique de la Scala est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Alain Minc, Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/alain-minc-mirabeau-criait-fort-versailles-eut-peur/ Mon, 20 Feb 2017 12:09:39 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=43303 Ce lundi 20 février à 18 heures, Olivier Bellamy reçoit Alain Minc, économiste et soutien...

Cet article Alain Minc, Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Ce lundi 20 février à 18 heures, Olivier Bellamy reçoit Alain Minc, économiste et soutien d’Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017. Il sort une biographie de Mirabeau aux éditions Grasset intitulée « Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur ».

On ne présente plus Alain Minc et ses multiples casquettes : conseiller politique, économiste, essayiste et dirigeant d’entreprise français. Il vient ce soir nous parler d’une biographie consacrée au personnage révolutionnaire qu’est Mirabeau.

Si Mirabeau a attiré l’attention d’Alain Minc, c’est qu’il a découvert en lui un personnage « troublant », « point de rencontre entre deux mondes » qui a voulu « arrêter la Révolution » en préférant le réformisme à la violence. Mais, « comment un homme peut-il arrêter le fleuve de l’histoire ? » se demande Alain Minc.

La publication de cette biographie en pleine campagne électorale n’est pas anodine. Emmanuel Macron serait-il un héritier politique de « l’Orateur du peuple » ? On peut l’imaginer quand on lit de la main d’Alain Minc que « Le cœur de Mirabeau bat à gauche, sa raison le porte à droite » ou encore « Mirabeau a transgressé sa classe. (…) Tony Blair appelle cela la triangulation et en France il n’y a pas de vraie triangulation parce que celui qui est dans cette position, c’est à dire Emmanuel Macron, triangule des deux côtés ». Cette biographie est également l’occasion de prendre du recul par rapport aux habitudes politiques du peuple français de 1789 ainsi qu’à celles de nos jours : « Il faut retenir que la France a beaucoup de mal à la modération » nous rappelle Alain Minc. « Quand vous regardez le spectre politique actuel, grosso modo, il y a 50% des électeurs qui se prononcent pour des candidats exaltés, c’est à dire extrêmes ». « Mirabeau était un exalté modéré » et « la France vit d’exaltés » – de là à dire que l’exalté que la France réclame pourrait être incarné par Emmanuel Macron, il n’y a qu’un pas. Nous découvrirons ce soir ce qu’il en est.

Ecoutez l’émission en direct depuis notre player et retrouvez l’intégrale des émissions « Passion Classique » d’Olivier Bellamy ICI

Cet article Alain Minc, Mirabeau criait si fort que Versailles eut peur est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Brexit : Les expatriés européens inquiets https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/brexit-expatries-europeens-inquiets/ Mon, 20 Feb 2017 11:25:07 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=43309 Déjà approuvé par les députés britanniques, le projet de loi sur le déclenchement de la...

Cet article Brexit : Les expatriés européens inquiets est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>

Déjà approuvé par les députés britanniques, le projet de loi sur le déclenchement de la sortie de l’Union européenne passe aujourd’hui devant les Lords. Le sort des trois millions de citoyens européens résidant au Royaume-Uni sera de retour sur la table. Alors que Theresa May refuse de garantir leurs droits, avant d’avoir obtenu des assurances similaires pour les Britanniques vivant dans l’Union.
Les ressortissants étrangers de Londres vont demander aujourd’hui l’appui des députés.

Les précisions de notre correspondante à Londres, Anna Roche.

Cet article Brexit : Les expatriés européens inquiets est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Marine Le Pen en déplacement au Liban https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/marine-pen-deplacement-liban/ Mon, 20 Feb 2017 11:22:06 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=43306   La candidate du Front National doit notamment rencontrer le président Michel Aoun à Beyrouth…...

Cet article Marine Le Pen en déplacement au Liban est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
https://www.radioclassique.fr/wp-content/uploads/2017/02/mlp_au_liban.mp3

 

La candidate du Front National doit notamment rencontrer le président Michel Aoun à Beyrouth… C’est la première fois que Marine Le Pen s’entretient avec un chef d’Etat étranger en exercice.

Charlotte Gauthier

Cet article Marine Le Pen en déplacement au Liban est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Sondage OpinionWay / Orpi pour Les Echos et Radio Classique – 20/02/2017 https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/sondage-opinionway-orpi-echos-radio-classique-20022017/ Mon, 20 Feb 2017 11:15:21 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=43305 Sondage OpinionWay / Orpi pour Les Echos et Radio Classique Les intentions de vote –...

Cet article Sondage OpinionWay / Orpi pour Les Echos et Radio Classique – 20/02/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Sondage OpinionWay / Orpi pour Les Echos et Radio Classique

Les intentions de vote – Premier tour

Nathalie Arthaud – 0%
Philippe Poutou – 0%
Jean-Luc Mélenchon – 12%
Yannick Jadot – 2%
Benoît Hamon – 16%
Emmanuel Macron – 20%
François Fillon – 20%
Nicolas Dupont-Aignan – 3%
Marine Le Pen – 27%
TOTAL – 100%

Les intentions de vote – Second tour – hypothèse Macron vs Le Pen

Emmanuel Macron – 58%
Marine Le Pen – 42%
TOTAL – 100%

Les intentions de vote – Second tour – hypothèse Fillon vs Le Pen

François Fillon – 56%
Marine Le Pen – 44%

TOTAL – 100%

La qualité de la campagne
Bonne qualité – 16%
Mauvaise qualité – 84%
NSP – 0%
TOTAL – 100%

Le pronostic et le souhait de victoire

Nathalie Arthaud – 0% et 1%
Philippe Poutou – 2% et 2%
Jean-Luc Mélenchon – 4% et 9%
Yannick Jadot – 0% et 2%
Benoît Hamon – 13% et 17%
Emmanuel Macron – 32% et 21%
François Fillon – 21% et 18%
Nicolas Dupont-Aignan – 1% et 3%
Marine Le Pen – 21% et 21%
NSP – 6% et 6%
TOTAL – 100%
Le candidat ayant marqué le plus de points au cours de la semaine passée

Nathalie Arthaud – 1%
Philippe Poutou – 1%
Jean-Luc Mélenchon – 10%
Yannick Jadot – 1%
Benoît Hamon – 22%
Emmanuel Macron – 22%
François Fillon – 9%
Nicolas Dupont-Aignan – 1%
Marine Le Pen – 27%
NSP – 6%
TOTAL – 100%

Cet article Sondage OpinionWay / Orpi pour Les Echos et Radio Classique – 20/02/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Jérôme Chartier « Le climat de la relation entre Nicolas Sarkozy et François Fillon est un bon climat » https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/jerome-chartier-climat-de-relation-entre-nicolas-sarkozy-francois-fillon-climat/ Mon, 20 Feb 2017 09:21:17 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=43188 Ce matin à 8h15 sur Radio Classique Jérôme Chartier, conseiller spécial de Francois Fillon Invité...

Cet article Jérôme Chartier « Le climat de la relation entre Nicolas Sarkozy et François Fillon est un bon climat » est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Ce matin à 8h15 sur Radio Classique

Jérôme Chartier, conseiller spécial de Francois Fillon
Invité de Guillaume Durand

« Le climat de la relation entre Nicolas Sarkozy et François Fillon est un bon climat »

Extraits :

A propos des propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation de l’Algérie

« C’est une double humiliation qui a été infligée aux rapatriés d’Algérie, aux pieds noirs et à leurs familles. Cette première humiliation a été de considérer que la colonisation était constituée de crimes contre l’humanité ; la seconde humiliation c’est de paraphraser le Général De Gaulle à Alger, le « Je vous ai compris » sonne pour les pieds noirs et rapatriés d’Algérie de manière extrêmement amère. (…) C’est sans doute le moment où le Général de Gaulle a donné aux pieds noirs le sentiment qu’il les trompait et, incontestablement, ce fut le cas. C’est pour cela que ce qu’a fait Emmanuel Macron est une double humiliation et que des centaines de Français, des milliers, des millions si vous comptez les rapatriés d’Algérie et toutes leurs familles, n’oublieront jamais. (…) Ça ne me réjouit pas, je déteste qu’on humilie les Français, je trouve ça scandaleux, je trouve ça déplacé. (…) On ne peut pas se permettre d’humilier quiconque et qui que ce soit, ce n’est pas parce qu’on ne partage pas les idées politiques de quelqu’un qu’on l’humilie pour autant et sentir les Français humiliés ce weekend ça m’a fait mal. »

A propos de la campagne présidentielle

«Il y a nombre de problèmes dans une campagne présidentielle et c’est normal. C’est ma cinquième campagne présidentielle et toutes les campagnes présidentielles sont difficiles. Il y a des rebondissements, il y a des sujets, il y a des attaques, comme celles dont François Fillon a fait l’objet ces dernières semaines. Voilà, ce sont des campagnes présidentielles, à nous aussi de savoir y faire face, et je crois aussi que derrière François Fillon, toute la droite et le centre, toutes celles et tous ceux qui le soutiennent, savent faire face. »

A propos du projet santé de François Fillon

« Cette semaine François Fillon va présenter ses propositions sur la santé, il va poursuivre sa campagne sur le terrain. (…) Ce n’est pas exactement la même chose que ce qui avait été présenté, cela avait été très mal compris et au fond le principe de François Fillon sur la santé c’était de mieux protéger les Français, de leur faire bénéficier des technologies les plus avancées s’agissant de leur protection santé et en l’occurrence ça n’a pas été compris à travers la caricature qui a été faite…»

« (…) Demain, il va présenter tout son projet santé et je crois que ce sera un moment de débat enfin pour le premier tour de l’élection présidentielle. C’est ce que les Français attendent, ils attendent qu’on rentre dans les sujets et au fond, quelles vont être les propositions de chacun des candidats et bien, demain, il y aura des propositions de François Fillon sur la santé et qui ne seront pas la même présentation, l’esprit reste le même : mieux protéger les Français (…) L’esprit du projet de François Fillon, qui consiste à mieux protéger les Français, reste le même et demeure. (…) Je suppose que demain François Fillon va rassurer tous les Français. (…).»

A propos d’un possible flottement dans l’organisation du parti LR

«Une campagne c’est un rassemblement. La bonne nouvelle, c’est qu’énormément de personnes, à la fin de la primaire, ont voulu prendre part à la campagne de François Fillon ce qui marque là une envie de rassemblement de la droite et du centre derrière le candidat, ça c’est une très bonne nouvelle. Chacun aujourd’hui a une responsabilité. (…) Quand François Fillon dit « je ne veux avoir qu’une seule personne qui porte officiellement ma parole » ce n’est pas pour supprimer toutes les autres prises de parole, bien au contraire. Vous le voyiez ce matin, énormément de personnes prennent la parole pour la campagne de François Fillon mais le principe qui consiste à dire « j’ai une personne qui porte ma parole de manière officielle », en l’occurrence c’est Thierry Solère, ça permet d’unifier le porte-parole (…). Mais en même temps François Fillon a conforté toutes celles et tous ceux qui prennent la parole pour la campagne et aujourd’hui plusieurs personnes prennent la parole et c’est ça qui anime aussi une campagne présidentielle et qui manifeste toute une équipe qui est mobilisée derrière le candidat François Fillon. »
(…)

A propos de qui pourrait siéger à Matignon

«Je ne suis pas certain que de savoir qui va faire le match des premiers ministres intéresse véritablement les Français par rapport aux propositions de François Fillon sur la santé, sur la sécurité, sur le pouvoir d’achat des Français. Voilà quelles sont les priorités, pour le reste on va comme toujours laisser faire les éditorialistes. Je dirais qu’aujourd’hui on sort de trois semaines qui n’ont pas été faciles et en l’occurrence l’ambition qu’il a c’est de parler directement avec les Français, c’est d’engager ce face à face avec les Français à travers ses propositions »

A propos des conversations avec Nicolas Sarkozy

« Ce furent des conversations – car il y en a eu plusieurs, ce ne fut pas seulement le déjeuner – qui furent réalisées dans un bon climat, c’est la vérité. (…) »

«Moi ce que je peux vous dire c’est que le climat de la relation entre Nicolas Sarkozy et François Fillon est un bon climat aujourd’hui. Ça n’a pas toujours été le cas comme chacun le sait et je suis heureux de voir que ce climat est à l’image du rassemblement de la droite et du centre derrière François Fillon. »

A propos de Marine Le Pen

« Il n’y a pas de petit concurrent dans une élection présidentielle, il n’y a personne à négliger. Marine Le Pen est une concurrente redoutable et dangereuse pour la France et pour l’avenir des Français. Une seule proposition, si elle est mise en œuvre, la fin de l’euro, ça veut dire tout simplement une menace terrible pour les économies de tous les Français, pour leur bas de laine et pour toutes ces raisons sa candidature est dangereuse et c’est la raison pour laquelle moi je la combats.»

A propos d’une possible machination contre François Fillon

« Incontestablement il y a une machination. (…) On a compris derrière l’enchaînement des événements qu’il y a une machination redoutable contre François Fillon. Il y avait un objectif : c’était de le mettre à terre, de faire en sorte qu’il ne soit pas en mesure de se présenter à l’élection présidentielle. Vous savez, comme toujours, on n’en tirera jamais les fils, peut-être que l’histoire dans quelques années nous apprendra son fin mot, mais pour l’heure il y a une urgence, une mobilisation, c’est de répondre aux attentes des Français s’agissant des propositions et s’agissant de leur avenir »

Cet article Jérôme Chartier « Le climat de la relation entre Nicolas Sarkozy et François Fillon est un bon climat » est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
La Revue de Presse du jour – 20/02/2017 https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/revue-de-presse-jour-20022017/ Mon, 20 Feb 2017 09:18:06 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=43187 La revue de presse… Et si on parlait des grands enjeux de la présidentielle ?...

Cet article La Revue de Presse du jour – 20/02/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
La revue de presse… Et si on parlait des grands enjeux de la présidentielle ?

Une campagne présidentielle peut-elle ne jamais commencer ? s’interroge Cécile Cornudet dans Les Echos.
Il y a le Pénélopegate, les querelles d’égo à gauche… Mais l’essentiel n’est pas là pour Les Dernières nouvelles d’Alsace qui titrent « Programmes à la loupe ».
Les journaux investissent le terrain des débats de fond sur les programmes… Le Parisien par exemple qui a décidé de s’attaquer à l’injustice faite à… l’euro ! « Peut-on s’en passer ? » lance le journal à la Une. Il ne vaudrait mieux pas : illusion d’un gain de productivité vite dépassé par l’inflation, mur de la dette rendu infranchissable, fuite des capitaux, ruine des épargnants…
SOS casse-cou, pour Le Parisien.

Les Français ont –ils oublié le poids des réalités économiques et budgétaires ?

Apparemment les contraintes financières sont zappées par une partie de l’opinion, observe Etienne Lefebvre des Echos… Il cite les 300 milliards d’euros du revenu universel cher à Benoît Hamon : un coût qui n’a pas agi comme un repoussoir, bien au contraire…
Autre chiffre du jour : Jean-Luc Mélenchon veut faire grimper le taux de prélèvements obligatoires à plus de 49%, alors qu’avec 45% la France est déjà la championne des impôts. Mais il s’agit, précise Le Monde, d’obtenir de meilleurs services publics.
En matière de services publics, Sud-Ouest s’attaque au tabou des 35 heures dans les collectivités locales : la plupart des fonctionnaires territoriaux font moins que 35 heures par semaine… L’application de la règle permettrait d’économiser plus d’un milliard d’euros.

Autre sujet de fond de la campagne : la fracture communautaire.

Ce sera l’une des principales responsabilités de celui ou celle qui sera élu à la présidence de la République : faire le diagnostic de cette fracture communautaire et arriver à la surmonter. Voilà ce qu’explique le spécialiste de l’islam et du monde arabe Gilles Kepel dans une longue interview au Figaro.
Gilles Kepel accuse une partie de la gauche (en citant Benoît Hamon) d’accepter la restructuration de la société à partir de noyaux identitaires, le « prolétaire » étant remplacé par le « musulman »… Phénomène très inquiétant, poursuit le chercheur, car les identités ne sont pas négociables, et « dans la logique du djihadisme, la fracture identitaire est perçue comme devant aboutir obligatoirement à la guerre civile ».
Gilles Kepel prévient que les manifestations pour Théo (comme celles pour Bouna et Zyed en 2005) servent à certains « entrepreneurs islamistes » à mobiliser autour de slogans religieux, ce sont les Allah akbar entendus durant certaines actions.
Voilà pour quelques sujets « lourds » en effet de la présidentielle… Il est aussi question de politique pure dans les journaux…

Qu’a dit Nicolas Sarkozy à François Fillon pour le requinquer lors de leur déjeuner mercredi dernier ?
-Si tu es déterminé, il faut que tu ailles jusqu’au bout, raconte la petite souris Le Parisien…
François Fillon aurait confié à l’ancien président qu’il avait songé à se retirer de la course, et Nicolas Sarkozy lui aurait reproché d’avoir dit qu’il se retirerait en cas de mise en examen…
« Une mise en examen, ça n’est pas une preuve de culpabilité ! » (Nicolas Sarkozy en compte deux à son actif)
Si François Fillon l’emporte, Matignon se jouera-t-il entre François Baroin et Xavier Bertrand ? Les deux hommes sont clairement en campagne, souligne L’Opinion.

Donald Trump, un mois déjà, et des journaux pantois !

De La Croix aux Echos en passant par Le Figaro, gros plan sur une présidence inquiétante et échevelée…
La sortie de Donald Trump qui a suggéré lors d’un meeting qu’un attentat avait eu lieu en Suède permet en tout cas de découvrir l’humour de ce dernier pays…
Un député a fait part d’un triste événement : Le fils d’un ami (a-t-il raconté) a laissé tomber son hot dog dans le feu de camp… Mais comment Trump a-t-il pu le savoir ».
Les hashtags #lastnightinsweden et #swedenincident permettent aux internautes de raconter leur soirée de vendredi, souvent d’un ennui mortel, certains ont posté des photos de boulettes de viande massacrées à la fourchette…
On découvre au passage (dans Le Monde) qu’en Suède le compte officiel du pays est animé par des citoyens suédois… C’est une bibliothécaire du sud du pays qui s’est retrouvée malgré elle au cœur de la tempête…

Deux sujets à signaler dans Le Figaro…

A la page Société, ces ados qui ne veulent plus aller en cours. La « phobie scolaire » qui touche, selon les estimations, entre 1 et 3% des élèves, laisse les parents désemparés.

A la page Santé, un article passionnant sur l’appétit de vivre : le relancer, le cultiver…
On découvre qu’aimer vivre dépend d’une simple hygiène de vie… Chacun peut donc améliorer sa vie émotionnelle, sa bonne humeur…
Le bien être est une affaire d’entrainement… Exemple : marcher à pas rapides , et seulement 6 minutes par jour, augmente de 30% le goût de vivre.
Tous « en marche ». Aucune dispense ne sera acceptée.

Michel Grossiord

Cet article La Revue de Presse du jour – 20/02/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>