Radio Classique https://www.radioclassique.fr Radioclassique.fr est le site de votre Radio préférée. Écoutez le direct, retrouvez un morceau, téléchargez les podcasts et suivez toute l'actualité du classique Sat, 27 May 2017 11:30:00 +0000 fr-FR hourly 1 Journée Spéciale consacrée aux Escapades Musicales du bassin d’Arcachon https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/journee-speciale-consacree-aux-escapades-musicales-bassin-darcachon/ Fri, 26 May 2017 09:46:28 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=69851 Les Escapades Musicales fêtent cette année leur huitième édition ! Du 22 juin au 21...

Cet article Journée Spéciale consacrée aux Escapades Musicales du bassin d’Arcachon est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Les Escapades Musicales fêtent cette année leur huitième édition ! Du 22 juin au 21 juillet 2017, les magnifiques sites patrimoniaux du Bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre abritent des concerts pour célébrer la musique classique en Nouvelle Aquitaine. Créé par le chef Pejman Memarzadeh, ce festival itinérant à l’ambiance familiale réunit chaque année les talents baroques, classiques et romantiques. Il donne voix aux solistes instrumentaux, aux chœurs, aux orchestres et aux quatuors. La programmation musicale est réalisée par Pejman Memarzadeh et se veut comme une invitation à un voyage dans l’histoire de la musique. Afin de permettre au plus grand nombre de vivre pleinement cette expérience, les concerts seront gratuits pour les moins de 18 ans et la plupart seront commentés pour petits et grands.

Pour en savoir plus : http://www.lesescapadesmusicales.com/

Cet article Journée Spéciale consacrée aux Escapades Musicales du bassin d’Arcachon est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
« Geisha ou le jeu du shamisen » https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/geisha-jeu-shamisen/ Fri, 26 May 2017 09:42:03 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=68544 Une plongée en BD dans l’univers des Geishas Dans ce roman graphique en noir et...

Cet article « Geisha ou le jeu du shamisen » est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Une plongée en BD dans l’univers des Geishas

Dans ce roman graphique en noir et blanc, on suit Setsuko, fille d’une famille que la pauvreté conduit vers la ville. Suite à l’accident de son père, ce dernier est contraint d’arrêter son travail et ne peut plus subvenir aux besoins de sa famille. C’est alors que la jeune Setsuko est conduite dans la maison de madame Tsushima. Elle y découvre « le luxe et la volupté » dans cette maison du raffinement. Mais sous ce faste apparent, Setsuko va rapidement connaitre la réalité de la vie qui l’attend. Elle va d’abord perdre son nom pour celui de Kitsune et commencer son travail de servante.

A travers l’initiation de Setsuko, on plonge dans le monde de la prostitution japonaise du début du XXe siècle, dans lequel tout est codifié. De plus, l’ « okiya » de madame Tsushima est une maison de rang supérieur dans laquelle on distingue les geishas des prostitués. Les premières ne vendent pas leur corps. Dès le plus jeune âge, elles suivent une éducation stricte : un enseignement général dans des écoles privées, des cours de danse, de chant ou de shamisen, instrument préféré des geishas. C’est d’ailleurs par cet instrument que Setsuko tirera son épingle du jeu…

Christian Perrissin et Christian Durrieux signe là un premier tome très réussi, très documenté avec des personnages extrêmement attachants. On attend la suite !

Stan Silla

Cet article « Geisha ou le jeu du shamisen » est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Le clarinettiste Pierre Génisson joue Mozart et Weber https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/clarinettiste-pierre-genisson-joue-mozart-weber/ Fri, 26 May 2017 09:34:06 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=69742 Deux partitions lumineuses « Que de similitudes et de complémentarités entre Mozart et Weber !...

Cet article Le clarinettiste Pierre Génisson joue Mozart et Weber est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Deux partitions lumineuses

« Que de similitudes et de complémentarités entre Mozart et Weber ! Mozart épouse Constance Weber, devenant ainsi le cousin par alliance de Carl Maria von Weber. Les deux compositeurs meurent avant la quarantaine, l’un à la fin de l’époque classique, l’autre à l’orée du romantisme. Mozart, Weber : les compositeurs, inspirés chacun par un clarinettiste d’exception (respectivement Stadler et Baermann), ont donné à l’instrument ses lettres de noblesse. » (Jean-Marie Paul).

C’est autour du couplage inédit de ces deux quintettes que Pierre Génisson retrouve le Quartet 212, solistes du Metropolitan Opera de New York, pour enregistrer son deuxième album chez Aparté (en partenariat avec radio Classique) après un premier disque intitulé « Made in France » salué par la critique.

Mozart & Weber : Quintette avec clarinette. Pierre Genisson (clarinette), Quartet 212 (1 CD Aparté)

Cet article Le clarinettiste Pierre Génisson joue Mozart et Weber est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Henri Demarquette https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/henri-demarquette-2/ Fri, 26 May 2017 09:14:23 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=69371 Vocello : l’accord « nouveau » des cordes et du chœur Ce vendredi 26 mai...

Cet article Henri Demarquette est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Vocello : l’accord « nouveau » des cordes et du chœur

Ce vendredi 26 mai à 18h, Olivier Bellamy reçoit le violoncelliste Henri Demarquette pour présenter « Vocello », son dernier album paru chez DECCA.

« Il ne m’appartient pas de juger la musique d’aujourd’hui mais de créer et de jouer un répertoire nouveau destiné à tous les musiciens et tous les publics. »

Avec « Vocello », Henri Demarquette démontre combien la voix humaine se marie naturellement au son du violoncelle. Association rare qu’il a décidé de remettre au goût du jour mais qu’il a également décidé de réinventer avec ce projet en mêlant des pièces réarrangées et des créations.

Pour incarner ce renouveau, il a choisi de s’associer au célèbre Ensemble vocal Sequenza 9.3, dirigé par Catherine Simonpietri, et de faire appel à des compositeurs contemporains venant d’horizons différents afin de créer un répertoire inédit et empreint du « mouvement ».

L’accord des cordes et du chœur se déploie alors dans une dimension toute de spiritualité, qui invite à la méditation et à la contemplation.

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici

Cet article Henri Demarquette est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Pejman Memarzadeh https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/pejman-memarzadeh/ Fri, 26 May 2017 09:08:38 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=69366 Vendredi 26 mai à 20 heures, Laure Mézan reçoit le chef d’orchestre franco-iranien Pejman Memarzadeh,...

Cet article Pejman Memarzadeh est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Vendredi 26 mai à 20 heures, Laure Mézan reçoit le chef d’orchestre franco-iranien Pejman Memarzadeh, fondateur et directeur artistique du festival des « Escapades musicales ».

Violoncelliste de formation, Pejman Memarzadeh a vu le jour en Iran et s’est installé en France à l’âge de 5 ans. Sa musique est empreinte de cette double culture. Touche à tout musical, Pejman Memarzadeh aime engager la musique et inventer sans cesse de nouveaux projets afin de permettre au plus grand nombre de rencontrer le classique. En 2000 il fonde l’Orchestre de l’Alliance dont il assure la direction artistique et musicale et crée également le festival de musique classique du Bassin d’Arcachon, Les Escapades Musicales, qui fêtera cette année sa huitième édition. Du 22 juin au 21 juillet 2017, les magnifiques sites patrimoniaux du Bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre abritent des concerts pour célébrer le classique en Nouvelle Aquitaine.

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici

Cet article Pejman Memarzadeh est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
La Revue de Presse du jour – 26/05/2017 https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/revue-de-presse-jour-26052017/ Fri, 26 May 2017 07:35:21 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=70099 La revue de presse… Analyse d’une double poignée de main ! Aïe… La seconde poignée...

Cet article La Revue de Presse du jour – 26/05/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
La revue de presse… Analyse d’une double poignée de main !

Aïe… La seconde poignée de main Trump-Macron surtout fut la plus « féroce »…
Le président américain a saisi la main du président français, il l’a écrasée, tiré dessus violemment… l’attirant brutalement vers lui.
Mais Emmanuel Macron n’a pas perdu l’équilibre !
La presse américaine, habituée à voir leur président malmener ses interlocuteurs, a disséqué l’échange viril de Bruxelles. Mais à ce petit jeu, ce n’est pas forcément le plus âgé qui l’a emporté…
Le New York Times a vu les jointures de Donald Trump pâlir lors de la première poignée de main à l’ambassade américaine, le Washington Post a relevé (sérieusement) que la poigne ferme du président français a montré qu’il n’y avait pas qu’un seul mâle-alpha (c’est-à-dire dominant) dans la pièce…
Hier, résume Le Parisien, on a vu deux fauves qui se découvrent et se jaugent autour d’une tomate mozarella (l’entrée servi lors de leur déjeuner)

Plus sérieusement, ce n’est pas à sa capacité à résister à la poignée de main de Trump qu’Emmanuel Macron est jugé ce matin par nos confrères français…

Son baptême du feu sur la scène mondiale est jugé réussi…
Excusez-moi, mais sa poignée de main est un des éléments… Il y a deux mois, rappelle Le Républicain lorrain, Donald Trump avait ignoré la main tendue d’Angela Merkel…
Voilà donc Emmanuel Macron incarnant avec élégance (je cite Le Télégramme) la résistance au populisme et à la brutalité de Trump !
Le Figaro salue un retour en scène de la France : Face à Trump, Macron se pose en défenseur de l’Europe, titre le journal. L’Opinion acquiesce en le voyant en diplomate gaullo-mitterrandien (l’ambition affichée à l’Elysée qui entend adopter une pratique monarchique du pouvoir)

On évoque même un « pouvoir personnel »…

Le quinquennat qui commence s’annonce comme celui du pouvoir personnel d’Emmanuel Macron, observe Jacques Julliard dans Marianne… qui ajoute aussitôt : « Sans que l’expression, honnie des vieux républicains, implique nécessairement l’idée d’un régime arbitraire ou anti-démocratique ».
Pour Jacques Julliard, avec son âge, qui l’amène à donner des ordres à plus âgés que lui, Emmanuel Macron a besoin de la majesté de la fonction.
Ensuite, il doit rompre avec la tentative de François Hollande d’instituer une présidence « normale », c’est-à-dire dépouillée des prestiges « du miracle, du mystère et de l’autorité », comme dit Le Grand Inquisiteur dans Les Frères Karamazov…
J’ajoute que ça pourrait plaire à Vladimir Poutine… que le président français rencontrera lundi à Versailles !

Reste que le président jupitérien descend aussi dans l’arène…

Celle du Stade de France… Article dans L’Equipe qui met en vedette le pilote anglais Lewis Hamilton : « Je suis convaincu d’avoir un don »..
Mais en page intérieure, un article sur Emmanuel Macron qui ne craint pas les sifflets…
Le président de la République va effectuer une course contre la montre… pour ne pas manquer le coup d’envoi demain soir de sa première finale de Coupe de France…
Timing serré… Il arrivera directement du sommet du G7 à Taormine…
Il ne craint pas les sifflets, car c’est un supporter de l’OM, et que ce sont ceux du PSG qui feront le plus de bruit demain soir…
Selon son entourage, Emmanuel Macron aurait aimé renouer avec une ancienne coutume qui voyait le président descendre sur la pelouse pour serrer la main de tous les joueurs avant le coup d’envoi. Mais son arrivée très tardive au stade ne le permettra pas.
L’Equipe glisse que le Chef de l’Etat a aussi des arrière-pensées électorales, il a besoin d’exposition pour obtenir une majorité à l’Assemblée nationale…

Sur ce point, un sondage devrait le rassurer…

La République en marche est créditée d’une large majorité absolue à l’Assemblée, lit-on dans Les Echos…
Le mouvement du chef de l’Etat progresse encore dans les intentions de vote selon Opinion Way pour Les Echos et Radio classique…
Sondage réalisé en très grande partie avant que n’éclate la polémique autour du cas Richard Ferrand, précise le journal. Difficile de dire quel sera son impact dans l’opinion. Mais elle pourrait bien freiner la vague En marche à deux semaines du vote…

Un sujet qu’on ne s’attend pas à voir à la Une ce matin, et pourtant, l’interpellation est légitime.

« Tous nos vieux de bonheur », titre Libération sur une photo… qui se veut provocante. Elle l’est : une dame d’un certain âge fait un doigt d’honneur…
A qui ? Au système qui veut que sur près de 700.000 personnes vivant en maison de retraite, un tiers s’y sont retrouvés contre leur gré…
Un manifeste de médecins, chercheurs, intellectuels, artistes, invitent à réfléchir à un accompagnement des personnes âgées plus respectueux de leur souhait…
Se retrouver en maison de retraite, car il n’y a plus d’autres solutions, marquent une sorte de point final… Chez soi, on a toujours le sentiment que cela va repartir…
Michel Sardou, 70 ans… « Lui, il s’en ira finir sa carrière au théâtre »… Je cite Le Parisien qui annonce que le chanteur va arrêter de chanter après une ultime tournée jusqu’au printemps 2018…
Le théâtre il aime : « J’adore le populaire, le boulevard, n’en déplaise aux intellos. J’entends rire les spectateurs. Ca me change, car on ne se marre pas franchement dans mes chansons. Au théâtre, je jouerai jusqu’au bout. Mais vous savez, on ne choisit pas ni sa mère ni sa mort. »
Jusqu’au bout au théâtre. C’est quand même mieux qu’à l’Ephad !

Michel Grossiord

Cet article La Revue de Presse du jour – 26/05/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
La Revue de Presse du jour – 25/05/2017 https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/revue-de-presse-jour-25052017/ Fri, 26 May 2017 07:34:05 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=70098 La revue de presse… Emmanuel Macron sera-t-il dans ses petits souliers lors de sa rencontre...

Cet article La Revue de Presse du jour – 25/05/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
La revue de presse… Emmanuel Macron sera-t-il dans ses petits souliers lors de sa rencontre aujourd’hui avec Donald Trump ?

Il n’y a vraiment aucune raison ! En revanche, conseil au président français, qu’il choisisse bien ses souliers…
Apparemment, c’est un détail qui retient l’attention du président américain.
« J’adore tes chaussures, ouah mec, ces chaussures ! »… Voilà ce que Donald Trump a lancé dimanche au président égyptien al-Sissi qui avait abordé sa rencontre avec le président américain sous le meilleur angle : la flatterie !
Al Sissi avait d’emblée salué la personnalité « unique, capable de faire l’impossible » de son interlocuteur.
« Je suis d’accord », avait rétorqué Trump !

Donc Trump adore la flatterie, voire l’adulation…

Personne jamais ne le contredit, a observé l’auteur d’un de ses livres (L’Art du deal, quand il était promoteur immobilier). Sa plume, qui a assisté à des centaines de rendez-vous et de conversations téléphoniques, assure que l’adulation est indispensable à Trump..
Le Figaro publie un vade-mecum à l’usage d’Emmanuel Macron aujourd’hui à Bruxelles. L’exploitation de la vanité du président américain est recommandée, en saluant sa victoire électorale qui a déjoué tous les pronostics (c’est son sujet de conversation préféré)
On apprend aussi que dans les mémos qui sont soumis à Donald Trump, par exemple par le Conseil de sécurité nationale, son nom est glissé aussi souvent que possible « parce qu’il continue à lire s’il y est mentionné »…
La présence de graphiques ou de visuels est aussi recommandée.
Plus globalement, il faut éviter de faire long.
L’écrivain américain Jay McInerney affirme dans Marianne que Trump est un ignorant, qui ne s’intéresse à rien (ses livres dans son appartement de New York sont des faux livres, avec des tranches reliées cuir, mais des livres factices…
Mais Donald Trump attend avant tout de l’Europe qu’elle donne de lui l’image d’un dirigeant mondial respecté et soutenu par ses homologues, explique dans Libération un ancien conseiller de Barak Obama. Et tout le monde veut éviter que Trump ait le sentiment de participer à un sommet ennuyeux, entouré de gens ennuyeux…
Les responsables de l’Otan veulent qu’il reparte de Bruxelles avec une meilleure compréhension de l’Alliance militaire…

Reste que les consignes sont claires, c’est une affaire de minutes !

Les membres de l’Otan et du G7 qui vont rencontrer le président américain en Belgique et en Italie à partir de demain ont été invités (par la Maison blanche, selon une fuite du New York Times) à limiter leurs discours à 4 minutes pour tenir compte de la faible capacité d’attention de Donald Trump…

Un challenge pour Emmanuel Macron lors du déjeuner en tête à tête prévu pour durer 75 minutes.
Hier, Donald Trump et le pape François ont bien passé 30 minutes en tête à tête dans la bibliothèque du Vatican… mais ils y avaient les traducteurs, car le pape ne parle pas anglais, ni Trump l’espagnol…
Donc, il y a eu peut être moins de 30 minutes utiles…
Emmanuel Macron parle parfaitement anglais.
L’un des objectifs est de convaincre Donald Trump le climatosceptique de s’engager en faveur de l’Accord de Paris sur le climat… Sera-t-il dans de bonnes dispositions après avoir reçu hier du Pape son encyclique sur l’environnement ?

Le président français connait sa première difficulté sur le terrain de la République propre !

C’est l’un de ses proches, présent dès le début dans l’aventure d’En marche ! qui est pris pour cible par Le Canard Enchaîné. Richard Ferrand fait l’objet de révélations concernant une affaire immobilière en Bretagne. Un soupçon de favoritisme envers sa compagne.
Une polémique qui tombe au plus mal, soulignent tous les journaux, alors que le premier texte de loi annoncé est un projet de moralisation de la vie publique.
Est-ce un nouveau feuilleton qui commence ? L’affaire va-t-elle faire pschitt, ou devenir un boulet pour le pouvoir ?
Gênant, dit Sud Ouest.
Déconvenue pour Macron qui se présente en chevalier blanc de la République, écrivent Les Dernières nouvelles d’Alsace. Véritable épine dans le pied du président, selon La Nouvelle République.
Un couac, estime Le Midi Libre.
Potentiellement dévastateur, pour La Charente libre.
La droite attaque Richard Ferrand, observe Le Monde, mais la presse n’est pas en reste, Le Figaro voit le ministre pris à son tour dans la tourmente des affaires… Libération choisi ce titre : Ferrand ferré.
Pas de Une consacrée au ministre « rattrapé par la patrouille », comme dit Le Journal de la Haute Marne… sauf celle du Courrier Picard, sévère : Ferrand, la morale qui flanche…

Une autre Une évoque « le dérapage de trop »…

Il est question de Cyril Hanouna… dont la photo orne toute la première page du Parisien…
Le canular homophobe de l’animateur ne passe pas auprès du CSA, des téléspectateurs et des annonceurs…
Le dérapage de trop, titre donc Le Parisien pour qui Hanouna s’assoit sur les leçons de morale… Sur l’élégance, aussi. Son truc, c’est la vulgarité.
Un psychologue le voit comme un enfant roi sans limites, le jugeant malfaisant (en banalisant l’humiliation et le harcèlement) mais pas dangereux.
Pas dangereux ? Le Parisien signale qu’un jeune homme piégé, dont le père avait reconnu la voix lors du canular, a été mis à la porte de chez lui, et recueilli par l’association Le Refuge.
La victime d’Hanouna, jeté à la rue par son père, est traumatisée.
Pas dangereux ?

Michel Grossiord

Cet article La Revue de Presse du jour – 25/05/2017 est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Rodin, les mains d’un art magistral https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/rodin-mains-dun-art-magistral/ Wed, 24 May 2017 22:41:21 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=68543 Demain, découvrez en salle l’homme qui a inversé les hiérarchies de la sculpture. Il a...

Cet article Rodin, les mains d’un art magistral est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Demain, découvrez en salle l’homme qui a inversé les hiérarchies de la sculpture. Il a fait de l’argile une reine et de l’or un simple subalterne. Emporté dans une quête effrénée de vérité, ce génie a révolutionné son art. On connait de Rodin sa passion destructrice avec Camille Claudel, mais dans ce film on découvre davantage l’artisan surnommé en son temps le « Bouc sacré ». « Avant de penser être un artiste, mon ambition c’était d’abord d’être un bon ouvrier » dit-il, barbe drue et mains épaisses. Le culte qu’il voue au travail est intimement lié à sa quête du beau, car « la beauté on ne la trouve que dans le travail, sans lui on est foutus ». Il affine, brise, polit, écorche et cisèle sans respect des normes esthétiques de son temps, se fiant toujours à la lumière sur la matière. Il lui faudra attendre 1880, alors qu’il a quarante ans déjà, pour que l’Etat français lui passe enfin commande : il devra tailler la Porte de l’enfer. Ce travail titanesque abritera le fameux baiser et le penseur. Autour de sa construction, la vie de l’artiste se déchire, malmenée par des tumultes sentimentaux. Le nouveau film-documentaire de Jacques Doillon dresse le portrait intime d’un homme puissant et faible à la fois, superbement incarné par Vincent Lindon. Un bel hommage à la sculpture de Rodin mais aussi à celle de Camille Claudel.

Clémence F.D

Cet article Rodin, les mains d’un art magistral est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Enrique Granados : The Collection (150ème anniversaire) https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/enrique-granados-the-collection-150eme-anniversaire/ Wed, 24 May 2017 22:16:48 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=69718 Le « Chopin de l’Espagne » On l’a surnommé le « poète du piano » et le...

Cet article Enrique Granados : The Collection (150ème anniversaire) est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Le « Chopin de l’Espagne »

On l’a surnommé le « poète du piano » et le « Chopin de l’Espagne ». Enrique Granados (1867-1916) naissait il y a tout juste 150 ans dans la ville catalane de Lleida. Pour célébrer cet anniversaire, Sony Classical a concocté un remarquable coffret de 7 CD réunissant plusieurs de ses meilleures œuvres dans des enregistrements légendaires. La pièce centrale de cette nouvelle collection est le chef-d’oeuvre de Granados, la suite pour piano Goyescas – inspirée des peintures de Goya – dans l’interprétation de la pianiste espagnole Alicia de Larrocha. Elle partage l’affiche avec un disque de mélodies chantées par Montserrat Caballé, un récital pour deux guitares de John Williams et Julian Bream, ainsi que la version inégalée de l’opéra Goyescas (d’après la suite éponyme pour piano) due à Ataulfo Argenta à la tête de l’Orchestre national d’Espagne.

Enrique Granados : The Collection (Coffret 7 CD Sony) https://www.amazon.fr/Enrique-Granados-Collection/dp/B06W2P4BWW

Cet article Enrique Granados : The Collection (150ème anniversaire) est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Fred Vargas, le dernier : « Quand sort la recluse » https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/fred-vargas-dernier-sort-recluse/ Wed, 24 May 2017 22:12:57 +0000 https://www.radioclassique.fr/?post_type=post&p=69370 Ce jeudi 25 mai à 18h, Olivier Bellamy reçoit Fred Vargas à l’occasion de la...

Cet article Fred Vargas, le dernier : « Quand sort la recluse » est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>
Ce jeudi 25 mai à 18h, Olivier Bellamy reçoit Fred Vargas à l’occasion de la parution de son dernier livre « Quand sort la recluse » aux éditions Flammarion.

Dans l’ombre de Fred Vargas, on retrouve son fidèle commissaire, Jean-Baptiste Adamsberg. Dans ce dernier livre, il va devoir traquer « la recluse », araignée presque invisible, presque pas mortelle…

L’enquête avance au gré des errements surréalistes d’Adamsberg : mots, images et idées roulent, vagues symptomatiques et chroniques qui mènent, ramènent et emportent.

La bande du commissaire, des humains trop humains, « réels et non pas réalistes » sont aussi de la partie afin de mener l’enquête à (tant) bien (que mal)…

Elle reviendra plus amplement sur la naissance de son « dernier », ce soir en compagnie d’Olivier Bellamy.

Pour écouter les podcasts de l’émission, cliquez ici

Cet article Fred Vargas, le dernier : « Quand sort la recluse » est apparu en premier sur Radio Classique.

]]>