Maurice Ravel

(1875-1937) 20ème siècle

Parmi les élèves de Fauré figure Maurice Ravel, dont la Pavane pour une Infante défunte rappelle celle du maître, même si son modèle est l’Idylle de Chabrier. Composée dès 1899, elle ne sera dépassée en notoriété que par le Boléro, « simple étude d’orchestration » selon Ravel, alors qu’il s’agit d’un sommet d’originalité pour l’époque (1928). C’est là un des paradoxes de cet hypersensible sans vie amoureuse, musicien classique et novateur à la fois. Il est aussi le plus français, en dépit d’origines basque et helvétique, mais, comme en témoigne l’extrême raffinement du Tombeau de Couperin ou du Concerto en sol, il sera condamné en pleine gloire au silence par une affection neurologique.

Francis Drésel, directeur de la programmation musicale de Radio Classique.