Jean Sibelius

(1865-1957) 20ème siècle

Si Grieg s’est imposé comme le chef de file de la musique scandinave, Jean Sibelius est la gloire de la Finlande. Il cessa pourtant de composer dès 1926, se tenant à l’écart du foisonnement des courants émergents de la création musicale de cette époque. Egalement influencé par son folklore national, il a élaboré une œuvre aussi abondante qu’originale, ne se réduisant pas à son illustre Valse triste, mais dominée par des poèmes symphoniques, un concerto pour son instrument de prédilection – le violon – et sept Symphonies.

Francis Drésel, directeur de la programmation musicale de Radio Classique