Edvard Grieg

(1843-1907) Epoque Romantique

Edvard Hargerup Grieg est né le 15 juin 1843 à Bergen, dans une famille aisée et ouverte aux arts. Son père, admirateur de Mozart, et sa mère, qui lui a appris le piano, l’envoient à l’âge de quinze ans au prestigieux Conservatoire de Leipzig. Le jeune Edvard en goûte peu l’académisme, Mendelssohn et Schumann ayant disparu, mais se perfectionne auprès du virtuose Moscheles et du compositeur Carl Reinecke. Il voyage et noue de solides amitiés avec divers musiciens nordiques attachés à la défense de leur patrimoine, folklore norvégien en tête. De retour à Christiana (Osla) en 1866, il signe son premier grand chef-d’œuvre : son unique Concerto pour piano. Encouragé par Liszt, Grieg se consacre à la composition, en particulier sa merveilleuse musique de scène Peer Gynt d’après la pièce d’Ibsen. Peu enclin aux « grandes formes », il privilégie alors les œuvres brèves (66 Pièces lyriques pour piano) inspirées de trolls et autres figures légendaires de son pays. Fasciné par le passé, il rend hommage au « Molière du Nord » dans sa Suite pour cordes « Au temps de Holberg ». Mondialement célèbre, il se retire à Troldhaugen, mais alterne encore composition et tournées, et s’éteint le 4 septembre 1907.

Francis Drésel, directeur de la programmation musicale de Radio Classique.