Concours International Van Cliburn : 6 jeunes pianistes s’affrontent en finale cette semaine

Crédit: Cliburn.org

Les finalistes du Concours international de piano Cliburn s’affrontent cette semaine sur la scène du Bass Performance Hall de Fort Worth. Parmi les 6 concurrents qualifiés pour la finale de cette 16édition d’une compétition qui fête ses 60 ans, une seule femme, une pianiste russe entourés de jeunes hommes russe, ukrainien, belarus, sud-coréen et américain âgés de 18 à 31 ans qui interpréteront chacun 2 concertos.

Marin Alsop, présidente du jury, dirigera l’orchestre qui accompagnera les finalistes

Qui rejoindra samedi le prestigieux palmarès du Concours International Van Cliburn qui compte parmi ses lauréats de grands noms du piano tels que Radu Lupu (sacré en 1966) ou encore Olga Kern (2001) ? Qui parmi les 6 concurrents qui vont s’affronter lors de 4 soirées programmées ce mardi, mercredi, vendredi et samedi avant l’annonce des lauréats et la remise des prix dans la foulée sur la scène du Bass Performance Hall de Fort Worth (Texas) ?

A lire aussi

 

Se succéderont donc Anna Geniushene (Russie 31 ans), Yunchan Lim (Corée du Sud 18 ans), Ilya Shmukler (Russie 27 ans), Uladzislau Khandohi (Biélorussie 20 ans), Dmytro Choni (Ukraine 28 ans) et Clayton Stephenson (USA 23 ans). Chacun de ces 6 concurrents apparaitra lors de deux soirées et interprétera deux concertos de son choix, sélectionnés parmi deux listes d’une trentaine d’œuvres d’illustres compositeurs tels que Beethoven, Rachmaninov, Gerschwin, Prokofiev, Grieg, Chopin et Tchaïkovski.

Van Cliburn fut le 1er pianiste vainqueur du Concours international Tchaïkovski en 1958

Lors de leurs prestations, les concurrents auront l’honneur d’être accompagnés par le Fort Worth Symphony Orchestra dirigé par Marin Alsop qui préside également le jury de la 16édition d’un concours dont la 1ère a eu lieu en 1962 et qui se déroule tous les 4 ans. Outre de belles dotations financières (100 000 dollars pour le 1er prix) les 3 lauréats se verront offrir un accompagnement personnalisé de leur carrière pendant 3 ans (concerts, mentorat, formation aux médias, soutien logistique, enregistrements…).

A lire aussi

 

 

Premier vainqueur du concours Tchaïkovski à Moscou en 1958, au plus fort de la guerre froide, le pianiste américain Van Cliburn devint à l’époque aux États-Unis le symbole d’une nouvelle ère de relations culturelles entre l’Est et l’Ouest. Le Concours international de piano qui porte son nom a été créé peu de temps après pour perpétuer l’héritage unique de ce grand artiste avec l’objectif de démontrer « comment la musique classique, entre les mains d’un maître, permet de traverser toutes les frontières ».

Les 4 soirées de finale et la cérémonie de remise de prix du 16Concours international de piano Van Cliburn seront retransmises en direct sur medici.tv

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique