Michael Jackson était-il amateur de musique classique ?

Michael Jackson, le roi de la pop, était un artiste aux goûts éclectiques. De l’importance dans sa carrière du compositeur Quincy Jones, élève de Nadia Boulanger, à des emprunts à Beethoven ou Moussorgski pour ses tubes, Michael Jackson était bien un grand fan de musique classique !

Michael Jackson connaissait-il la musique classique ?

Michael Jackson semble bien connaître le genre, notamment pour avoir étudié la composition à un jeune âge. Cette connaissance a probablement été approfondie au contact de Quincy Jones. Le producteur des albums Thriller et Bad a longtemps été un élève de Nadia Boulanger, immense pédagogue qui enseigna entre autres à Bernstein, Copland ou Gershwin.

A lire aussi

 

Michael Jackson écoutait-il régulièrement de la musique classique ? 

Prince Jackson, fils de Michael, a confié lors d’un interview à Fox Souls qu’il a grandi bercé par les goûts musicaux de son père : « c’était un artiste qui savait apprécier tous les genres musicaux (…) nous écoutions beaucoup de tubes à la radio mais également beaucoup de musique classique de Mozart et Beethoven (…) il n’y avait pas de genres que nous n’écoutions pas ».

 

Quels sont les compositeurs et les œuvres préférées de Michael Jackson ?

Michael Jackson cite parmi ses œuvres favorites le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovsky et plusieurs pièces de Debussy : Rêverie, Clair de Lune ou encore Prélude à l’Après-midi d’un faune. Il déclare d’ailleurs que « la mode change, les coutumes changent mais la grande musique est immortelle (…) on écoute encore Mozart, Tchaïkovsky ou Rachmaninov ». Il cite également les ballets de Tchaïkovsky comme une source de motivation pour créer des pièces d’une qualité égale sur des heures de musique, et donc à produire des albums « où chaque chanson est un tube ».

A lire aussi

 

Retrouve-t-on de la musique classique dans ses titres ?

A l’image de Serge Gainsbourg, Michael Jackson était coutumier des emprunts de thèmes de musique classique pour les inclure dans ses titres. On retrouve donc un extrait du chorale de la 9e Symphonie de Beethoven dans Will You Be There, ou encore La Grande porte de Kiev des Tableaux d’une exposition de Moussorgski dans son titre History.

 

Pour approfondir les liens entre pop culture et musique classique, retrouvez ici tous les épisodes de Retour Vers le Classique !

Rémi Monti

Retrouvez l’actualité du Classique