La Folle Journée de Nantes reportée et allégée à cause de l’épidémie de Covid 19

L’édition 2021 de la Folle Journée de Nantes, grand-messe populaire de la musique classique qui devait être consacrée les 30 et 31 janvier à Bach et Mozart, est annulée sous sa forme initiale en raison de la crise sanitaire. Une version allégée sera proposée à Nantes du 9 au 11 avril.

40 à 50 concerts seront proposés, dont 6 en extérieur

« Les dernières annonces gouvernementales nous contraignent à annuler la manifestation », avait déclaré la semaine dernière Christelle Morançais, présidente (LR) de la région, citée dans le communiqué de presse. « Pour autant, nous restons pleinement mobilisés pour maintenir, sur l’année 2021, un rendez-vous culturel territorialisé d’exception, labellisé Folle Journée, et allons en étudier les modalités avec les villes », avait-t-elle ajouté. Réunis ce lundi, les organisateurs ont décidé d’organiser une version allégée de la 27e édition de l’événement (40 à 50 concerts) les 9, 10 et 11 avril à Nantes. Ce report doit permettre d’organiser 6 concerts à l’extérieur, ce qui n’est d’ordinaire pas possible pour ce festival hivernal créé en 1995. Les autres concerts se tiendront comme à l’ordinaire à la Cité des Congrès de Nantes, mais avec le port du masque et des jauges qui dépendront de l’évolution de l’épidémie de Covid-19.

A lire aussi

Initialement, l’édition 2021 de la Folle Journée de Nantes devait se dérouler les 30 et 31 janvier avec des concerts exclusivement en journée, principalement consacrés aux œuvres de Jean-Sébastien Bach et Wolfgang Amadeus Mozart. Concernant La Folle Journée en Région, version délocalisée de l’événement qui se déroule traditionnellement durant le week-end précédant le début du festival, les différents acteurs concernés se réuniront mercredi 13 janvier au soir afin de décider de son sort.

En 2020 la Folle Journée de Nantes avait attiré 150 000 spectateurs

Tous les établissements et équipements actuellement fermés en raison de l’épidémie de coronavirus « le resteront encore jusqu’à la fin de ce mois », a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse. En 2020, la 26e édition de la Folle Journée de Nantes, consacrée à Beethoven, avait attiré plus de 150 000 spectateurs, dont 10 000 scolaires, qui avaient assisté à 271 concerts donnés par 1800 artistes en cinq jours.

Philippe Gault (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique