Jean Castex annonce que les salles de spectacle ne rouvriront pas avant février

Jean Castex, a annoncé, lors d’un point presse, l’extension du nombre de départements, principalement dans l’est, dans lesquels le couvre-feu sera avancé à 18h, à partir du 10 janvier. Par ailleurs, le Premier ministre a confirmé que les restaurants, les stations de ski et les lieux de spectacle resteront fermés au public au moins jusqu’en février.

 

Un couvre-feu à 18 heures instauré dans 10 départements supplémentaires

En préambule du point presse qu’il a tenu avec le ministre de la santé, Olivier Véran, Jean Castex a indiqué que la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid 19 en France, n’est toujours pas revenue à la normale. « Elle est même plus fragile. La pression sur le système hospitalier est toujours très forte et le degré d’incertitude est élevé » a-t-il précisé avant de détailler de nouvelles mesures de restrictions. À commencer par l’extension du nombre de départements dans lesquels le couvre-feu est avancé à 18 heures. Au 15 départements déjà concernés depuis le samedi 2 janvier viennent s’ajouter 10 autres départements, principalement sur la façade est du pays, où le couvre-feu sera donc avancé à 18 heures à partir du dimanche 10 janvier après concertation avec les autorités préfectorales concernées.

A lire aussi

 

Le Premier ministre a également précisé que ce dispositif de couvre-feu est instauré au moins pendant 15 jours mais que des mesures supplémentaires pourraient être prises sur le plan national « si nécessaire », en fonction de l’évolution de la crise sanitaire dans les prochains jours.

 

Roselyne Bachelot se dit confiante pour la tenue des festivals d’été

Concernant les stations de ski et les lieux publics, restaurants et salles de spectacles notamment, Jean Castex a indiqué qu’aucun assouplissement des mesures de restrictions actuellement en vigueur n’interviendra avant le mois de février. Le Premier ministre a précisé qu’un point sera fait en concertation avec les professionnels concernés le 20 janvier, avec lesquels sera étudiée « une méthode d’ouverture encadrée et progressive ». Jean Castex se dit conscient des difficultés rencontrées par les artistes et les professionnels du secteur de la culture et a ajouté que la ministre de la Culture, est « entièrement engagée » auprès d’eux. Sur France Info, la ministre de la Culture a précisé « Nous sommes dans l’incertitude (face à l’évolution de la contamination, ndlr). Tout cela change beaucoup la donne. Je vais réunir les professionnels de la culture, spectacle vivant et cinéma, afin de bâtir un modèle qui s’appuiera sur des études scientifiques françaises et internationales. Ne recommençons pas à enfermer la décision politique dans des dates (…) Je ne prends pas d’engagements mais, pour les festivals, et en particulier les festivals d’été, je suis confiante, on doit pouvoir y arriver, on croise les doigts ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique