Cecilia Bartoli et Plácido Domingo au programme de la saison 2020/2021 de l’Opéra de Monte-Carlo

Jean-Louis Grinda, le directeur de l’Opéra de Monte-Carlo a annoncé la programmation de la saison 2020/221 de l’institution monégasque. Un programme riche et varié qui mettra à l’honneur quelques-unes des plus grandes voix de la scène lyrique internationale, dont Cecilia Bartoli et Plácido Domingo.

 

Plácido Domingo chantera I due Foscari de Verdi à Monaco

Après l’ouverture de la saison Salle Garnier le 21 octobre avec un ciné-concert consacré au Nosferatu de Murnau, qu’accompagnera au piano et au célesta Jean-François Ziegel, puis Carmen de Georges Bizet dirigé par Frédéric Chaslin, c’est la représentation, le 5 décembre, d’I due Foscari dans sa version concert, qui marquera ce début de saison à Monaco. Une véritable aubaine pour l’Opéra de Monte-Carlo car, initialement, l’opéra de Giuseppe Verdi devait être donné, à la même période, à la Philharmonie de Paris mais fut annulé sans raisons précises.

A lire aussi

 

C’est donc le public monégasque qui aura la chance d’admirer Plácido Domingo dans le rôle du doge de Venise aux côtés de Francesco Meli et Anna Pirozzi, dirigés par Massimo Zanetti. D’autres très grandes voix résonneront dans la principauté tout au long de cette nouvelle saison. Celles, notamment, du baryton Ludovic Tézier dans Thaïs de Jules Massenet, que mettra en scène en janvier Jean-Louis Grinda, du baryton-basse gallois Bryn Terfel qui donnera un récital fin février ou d’Ildar Abdrazakov, basse russe qu’on pourra entendre dans Boris Godounov de Modeste Moussorgski.

Cecilia Bartoli, Karine Deshayes, Olga Peretyatko, donneront un récital de Bel canto

Les femmes seront elles aussi à l’honneur avec Karine Deshayes qui donnera un récital de Bel canto avec Olga Peretyatko et surtout Cecilia Bartoli qui succédera à Jean-Louis Grinda à la tête de l’institution en janvier 2023. La mezzo-soprano italienne, qui a chanté pour  la 1ère fois à Monaco en 1989, sera à l’affiche du Comte Ory de Gioachino Rossini en février 2021, collaborera pendant toute la saison avec l’Opéra de Monte-Carlo en compagnie des Musiciens du Prince-Monaco, l’orchestre baroque qu’elle a créé en 2016.

A lire aussi

 

C’est avec cette formation qu’on verra Cecilia Bartoli dès la fin de l’été en tournée européenne pour le spectacle « Farinelli et son temps » (à Versailles le 10 octobre et à Toulouse le 13 octobre) puis avec la Cenerantola de Rossini à Baden Baden. Le 19 novembre Cécilia et Les Musiciens du Prince-Monaco proposeront « Une soirée d’opéra, du baroque au bel canto » à l’occasion de la fête nationale monégasque. Spectacle qui partira en tournée également à la fin de l’année (le 29 novembre à la Philharmonie de Paris) et en avril 2021, en Allemagne et en Autriche.

Le programme complet de la saison 2020/2021 de l’Opéra de Monte-Carlo

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique