Coronavirus : Melody Gardot sort « From Paris with Love », au profit des soignants

Confinée à Paris pendant 2 mois, Melody Gardot avait lancé sur les réseaux sociaux un appel solidaire original et sensible à tous les musiciens du monde. La chanteuse de jazz américaine les invitait à la rejoindre pour enregistrer un single exceptionnel au profit du personnel soignant. 

 

Melody Gardot avait organisé un casting mondial de musiciens via Twitter et Facebook

Comme beaucoup d’autres artistes, confinés depuis le début de la pandémie de coronavirus, Melody Gardot avait dû mettre entre parenthèses son activité professionnelle et, notamment, l’enregistrement de son nouvel album entre Los Angeles et Londres. Une situation qui lui a inspiré une initiative personnelle à l’attention des musiciens du monde entier confinés chez eux. Le principe était simple: il s’agissait d’organiser un « live casting » digital mondial via les réseaux sociaux pour constituer un orchestre international de cordes et instruments à vent et enregistrer un des titres phare de son nouvel album, « From Paris with Love ».

A lire aussi

 

Ce vendredi le clip de la version définitive de « From Paris with love » a été diffusé sur les réseaux sociaux et les plateformes musicales en ligne. Une soixantaine de musiciens du monde entier, son « orchestre de l’impossible » comme l’appelle la chanteuse de jazz, recrutés et enregistrés depuis la Corée du Sud, les Etats-Unis ou encore le Brésil par le biais des réseaux sociaux en plein confinement y ont participé.

 

Les droits de From Paris with love reversés à l’association « Aide ton Soignant » pour soutenir les personnels des hôpitaux

« En dépit de la distance et du silence dans l’art imposés par la crise sanitaire et le confinement, on peut trouver les moyens d’être connectés », s’est réjouit Melody Gardot. Et de citer l’exemple de ces 3 musiciennes qui font partie d’un orchestre à Erevan (Arménie) : « la seule fois qu’elles se sont vues en trois mois et qu’elles ont joué de la musique ensemble, c’est à cette occasion. Elles m’ont dit que c’était une petite lumière d’espoir de revoir, peut-être, le monde de manière normale un jour. C’est touchant. Pour d’autres artistes, qui comme moi dépendent d’autres musiciens, c’est un petit exemple de ce qu’on peut faire, même en isolement ».

 

A lire aussi

 

Le propos du projet – au delà de l’idée de continuer à créer quoi qu’il arrive – était multiple. Il s’agissait aussi de mettre en lumière des musiciens privés d’activité par le Covid-19 et qui ont été rétribués par la maison de disques de la chanteuse, Decca (filiale d’Universal Music). Les droits du titre sont reversés à l’association « Aide ton Soignant » pour soutenir les personnels des hôpitaux. Le clip est également réalisé sur le mode participatif. On y voit, outre les musiciens en train de jouer, des fans de Melody Gardot, qui ont envoyé des cartes postales digitales du monde entier.

 

Philippe Gault (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique