Karine Deshayes, reine d’Angleterre à Pesaro en 2020

Ce sera une 1ère pour la mezzo-soprano française qui n’a jamais participé au festival de Pesaro. À l’occasion de la 41édition de l’événement, consacré chaque été à Gioachino Rossini, dans sa ville natale, Karine Deshayes tiendra le rôle-titre de « Elisabetta, regina d’Inghilterra » pour 4 représentations du 10 au 20 août.

 

4 représentations et un récital pour Karine Deshayes

Le 41ème festival Rossini de Pesaro se tiendra du 8 au 21 août 2020. Le programme complet (dates et distributions), qui vient d’être révélé, comprend notamment trois nouvelles productions (Moïse et Pharaon, La cambiale di matrimonio et Elisabetta, regina d’Inghilterra) et le Stabat Mater mais dans une nouvelle forme scénique inédite, en clôture du festival.

Et c’est donc dans le drame de Rossini, créé en 1815 à Naples et qui sera donné les 10, 13, 17 et 20 août à la Vitrifrigo Arenade de Pesaro que l’on pourra entendre Karine Deshayes dans le rôle principal. La représentation sera dirigée par Evelino Pidò à la tête de l’orchestre symphonique national de la Rai avec le chœur du théâtre Ventidio Basso sur une mise en scène de Davide Livermore. Sur la scène, la soprano française sera accompagnée de Sergey Romanovsky (Comte de Leicester), Sonia Prina, Mariangela Sicilia, Barry Banks et Oscar Oré. Par ailleurs, toujours dans le cadre du festival, Karine Deshayes participera à un récital de Bel Canto le 21 août au Teatro Rossini de Pesaro.

 

« Un honneur et un privilège de participer au festival de Pesaro » Karine Deshayes

Jointe par Radio Classique, Karine Deshayes ne cache pas son enthousiasme à l’idée de participer «enfin !» au festival de Pesaro : « Ça n’avait malheureusement pas pu se faire jusqu’à maintenant, surtout en raison de problèmes de calendrier. En général je chante souvent à l’Opéra de Paris jusqu’à la mi-juillet avant de rejoindre Orange ou Salzbourg ». Karine Deshayes enchantée de cette prise de rôle dans une œuvre de Rossini rarement jouée: « C’est un honneur, un privilège et même une grande joie pour moi qui chante et joue les opéras de Rossini au moins une fois par an depuis 2000, d’autant plus que je retrouverai Davide Livermore qui avait mis en scène Don Giovanni dans lequel je jouais Donna Elvira l’été dernier à Orange et Mariangela Sicilia qui y jouait Donna Anna, sans oublier Erwin Schrott, le Don Giovanni des Chorégies qui sera à l’affiche de Moïse et Pharaon à Pesaro ». Autre défi pour Karine Deshayes à Pesaro, donner un récital de Bel Canto le lendemain de la dernière représentation d’Elisabetta, regina d’Inghilterra : « C’est surtout un cadeau de bienvenue que me font les organisateurs du festival, une bonne manière de me présenter au public. Je chanterai, accompagnée au piano par Giulio Zappades œuvres de Rossini évidemment mais j’aimerais bien interpréter aussi des pièces de compositeurs français de l’époque »

Actuellement Karine Deshayes répète la Cenerentola de…Rossini qui sera donnée du 18 au 31 décembre à l’opéra royal de Liège avant de chanter dans La Damnation de Faust d’Hector Berlioz les 15 et 16 janvier à la Philharmonie de Paris. Ses 2 derniers albums, dédiés à l’opéra romantique français et à la musique d’Offenbach, sont sortis en novembre.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique