Noël 2020 : « Casse-Noisette » annulé au New York City Ballet, une première depuis 1954

Pour la 1ère fois depuis 1954, le New York City Ballet ne proposera pas ces représentations annuelles de « Casse-Noisette » pendant les fêtes de Noël. La célèbre compagnie américaine a annoncé qu’en raison des incertitudes liées à la pandémie de coronavirus elle ne reprendra ses représentations publiques qu’en janvier 2021.

 

George Balanchine a fondé le New York City Ballet en 1928

Aux États-Unis, la tradition veut que les plus grandes compagnies de danse proposent des représentations de « Casse-Noisette » (Nutcracker) durant les fêtes de fin d’année mais cette année, en raison des incertitudes qui subsistent concernant l’évolution de la crise du coronavirus et des dispositions sanitaires qui seraient être mises en place, certaines ont déjà annoncé qu’elles y renoncent. Ce sera le cas du Joffrey Ballet de Chicago et, surtout, du New York City Ballet (NYCB) qui propose chaque année ce ballet depuis sa création en 1954 à Manhattan par George Balanchine, co-fondateur de la compagnie en 1928.

A lire aussi

 

Le Lincoln Center, dont le campus abrite le Théâtre David H. Koch, où la compagnie se produit, ayant annoncé qu’il annulait tous les événements de l’automne, la direction du NYCB n’avait d’autre choix que d’annuler ses représentations jusqu’à la fin de l’année pour reprendre en janvier 2021. Les représentations de « Casse Noisette » étaient programmées du 27 novembre au 3 janvier.

 

Le New York City Ballet accuse un manque à gagner de 15 millions de dollars 

Donné près de 50 fois pendant les fêtes de fin d’année, « Casse-Noisette », le ballet de Tchaïkovski (inspiré d’un conte adapté par Alexandre Dumas), est de loin la production la plus lucrative du New York City Ballet. En 2019, les représentations du spectacle ont, selon le New York Times, rapporté plus de 15,3 millions de dollars (ventes de billets). Un manque à gagner qui va mettre encore plus de pression financière sur la compagnie, qui prévoit d’ores et déjà un déficit de près de 8 millions de dollars sur l’exercice financier de la saison 2019/2020.

A lire aussi

 

De plus, le NYCB va devoir négocier, avec les syndicats concernés, dans quelle mesure ses danseurs, musiciens et autres employés seront indemnisés pendant cette longue interruption. Il faut savoir que la production du ballet mobilise plus de 150 danseurs et musiciens du New York City Ballet, 40 machinistes et plus de 125 élèves de l’école de l’American Ballet. Saison d’automne annulée donc, ce qui signifie également l’annulation de la soirée de clôture du 2020 Fall Fashion Gala (opération caritative autour de la mode et de la danse) organisée par le NYCB, initialement prévue le 1er octobre. Les spectacles des chorégraphes Sidra Bell et Andrea Miller, qui devaient y présenter leurs premières œuvres pour le City Ballet, sont donc reportés à l’automne 2021.

 

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique