iPhone 14 : Apple célèbre 15 ans de succès avec un nouveau modèle

Casey Flanigan/imageSPACE/Shutte/SIPA

La marque américaine Apple a présenté hier sa nouvelle gamme d’iPhone 14, affiché à partir de 1019 euros en France et à 1329 euros pour sa gamme pro. Une fois de plus, cette sortie est un événement. En 15 ans, l’iPhone a su fidéliser plus d’un milliard de consommateurs en ramenant le monde digital jusque dans notre poche.

L’iPhone est devenu un objet incontournable, Apple peut se permettre de le proposer à plus de 1.000 euros

L’iPhone a 15 ans et depuis 2007, il a changé nos vies. C’est le terminal qui nous a vraiment fait basculer dans l’ère du smartphone. Les plus vieux ont connu un monde sans le numérique, ma génération a vu arriver le Minitel. La génération suivante a vu débarquer les ordinateurs et les consoles de jeux. Au milieu des années 90, on a vu se banaliser la téléphonie mobile avec les premiers GSM. Mais avec l’iPhone, tous les gadgets numériques se sont combinés dans un appareil, ouvrant la voie à des services numériques dématérialisés. On est passé d’une informatique professionnelle au bureau à un monde digital qui nous accompagne en permanence, parce qu’il est dans notre poche. Cette révolution est largement imputable à Apple, qui a innové et cassé les codes. Depuis, l’iPhone a toujours gardé une forme de longueur d’avance, c’est pourquoi chaque nouveau modèle est un petit événement.

A lire aussi

 

Dans le même temps, l’innovation chez Apple a changé de signification. On est passé d’une innovation de rupture à une innovation incrémentale : les nouveaux iPhones sont à chaque fois un peu plus grands, un peu plus performants, avec un appareil photo plus précis et une capacité de stockage plus importante. Mais un iPhone reste un iPhone. Il y aura peut-être bientôt des innovations plus remarquables, comme un écran qui se replie ou un téléphone qui peut se connecter au satellite. Mais pour Apple, l’innovation est plus dans les usages. L’iPhone est un couteau-suisse, un objet à tout faire qui ouvre la porte vers plein de services. Comme c’est devenu un objet incontournable, Apple peut se permettre de proposer des terminaux de plus en plus chers, d’où le prix moyen de l’appareil : 1 000 euros.

Apple combine la rentabilité d’un produit de luxe – proche de 50% – et les volumes d’un produit de masse

Pour l’instant, ce prix élevé ne pose pas de problème pour les consommateurs. Il y a plus d’un milliard de gens qui utilisent un iPhone et qui en changent tous les deux à trois ans. Un marché de l’occasion, qui permet d’attirer de nouveaux clients, s’est également développé. Avec l’iPhone, Apple est devenu une quasi-marque de luxe. Le groupe a un réseau de boutiques, une image de marque incroyable et il arrive à vendre cher un produit qui n’a rien de rare. Surtout, il a des clients fidèles et un écosystème d’airpods – des oreillettes – d’iPad et de montre Apple Watch qui valent de plus en plus cher. Il ne faut jamais oublier que la marge d’Apple est proche de 50%. C’est la rentabilité du luxe avec les volumes d’un produit de masse.

David Barroux

Retrouvez toute l’actualité Economie