Giovanni Battista Pergolèse

(1710-1736) Epoque baroque

Giovanni Battista Pergolèse est passé à la postérité comme le compositeur du Stabat Mater. Ce « divin poème de la douleur » (Vincenzo Bellini) fut écrit en 1736, deux mois avant sa mort prématurée dans le monastère de Pouzzoles. Le duo initial, avec ses entrées en tuilage des deux solistes, a beaucoup fait pour la gloire posthume du compositeur.

Pour autant, sa muse n’était pas imperméable au registre comique, ainsi qu’en témoigne son opéra bouffe La serva padrona dont la représentation posthume à Paris provoqua la fameuse « querelle des bouffons ». Malgré la brièveté de sa vie et la minceur de son catalogue, Pergolèse atteignit à une concentration dans le style qui eut une influence décisive aussi bien sur Mozart que sur les compositeurs assimilés au style dit « galant ».