Astor Piazzolla

(1921-1992) Epoque contemporaine

Prodige du bandonéon depuis son enfance à Buenos Aires, Astor Piazzolla, fils d’immigrés italiens, fit preuve d’ingéniosité en adaptant les caractéristiques de son instrument à ses propres aspirations de créateur. Son métier, il l’acquiert dans un premier temps avec Alberto Ginastera, avant de partir étudier à Paris auprès de la légendaire pédagogue Nadia Boulanger dans les années 50. Il écrit très vite des arrangements élaborés pour orchestre de jazz et compose des tangos, genre auquel son nom demeure aussi indéfectiblement associé que l’est celui de la dynastie Strauss pour la valse.

Son style parvient à une synthèse remarquable entre le ton populaire et la sophistication de l’écriture. Parmi les musiciens classiques, Daniel Barenboim, Martha Argerich, Gidon Kremer ou Yo-Yo Ma sont tombés sous le charme d’Astor Piazzolla.