Karina Canellakis 1ère femme cheffe d’orchestre principale invitée du Philharmonique de Londres

L’Américaine Karina Canellakis sera, à partir de septembre 2020, la cheffe d’orchestre principale invitée du London Philharmonic Orchestra. Une première pour une femme au sein de l’institution britannique.

 

À la tête de l’orchestre symphonique de la BBC lors de la cérémonie des Proms

« Le rapport de Karina Canellakis avec le London Philharmonic Orchestra (LPO) était naturel et évident. Les musiciens ont visiblement apprécié de jouer avec elle et le public a toujours montré qu’il l’apprécie et la soutient », tel est le message que les dirigeants du LPO ont diffusé lors de l’annonce de la nomination de Karina Canellakis qui succède donc à Andrés Orozco-Estrada, chef principal invité de l’orchestre londonien depuis 2015. La cheffe américaine, âgée de 38 ans, n’est pas une inconnue du public anglais. Après ses débuts avec le London Philharmonic Orchestra en 2018 lors du Royal Festival Hall, Karina Canellakis a également dirigé le London Symphony Orchestra et, surtout, l’orchestre symphonique de la BBC lors de la dernière cérémonie des Proms en septembre dernier au Royal Albert Hall.

 

1ère femme à diriger le concert de remise des Prix Nobel

Issue d’une famille de musiciens, fille d’une pianiste et d’un chef d’orchestre, sœur d’un violoncelliste réputé (Nicholas), Karina Canellakis commence à étudier le violon à New York mais s’intéresse très jeune à la direction d’orchestre. Lors de son passage à l’académie de la Philharmonie de Berlin de 2005 à 2007, Sir Simon Rattle la remarque et l’encourage à continuer dans cette voie. Après avoir travaillé avec l’orchestre Symphonique de Chicago, elle fait ses débuts professionnels comme cheffe d’orchestre en 2013.

À lire aussi

À partir de 2015, on commence à la voir en Europe et en 2016 elle se fait remarquer en remportant le prestigieux Prix Georg Solti alors qu’elle est cheffe-assistante à l’orchestre symphonique de Dallas. La consécration arrive en 2018 quand elle est nommée cheffe principale de l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise et 1ère femme invitée à diriger le concert de remise des Prix Nobel à Stokholm.  En 2019, on a pu voir Karina Canellakis en France diriger l’Orchestre National de Lyon et l’Orchestre de Paris.

À Londres, il est prévu qu’elle dirige 4 concerts du LPO lors de la saison 2020/2021. Elle fera ses débuts à l’automne prochain en dirigeant, le 3 octobre, la 8e Symphonie de Beethoven puis, le lendemain, la Symphonie fantastique de Berlioz.

 

Philippe Gault