Marin Alsop va quitter la direction de l’Orchestre Symphonique de Baltimore

Marin Alsop, directrice musicale de l’orchestre Symphonique de Baltimore depuis 14 ans, quittera son poste à la fin de la saison 2020-2021.

Marin Alsop, 1ère femme à diriger un grand orchestre aux États-Unis

Quand elle fut nommée en 2007 à la tête du Baltimore Symphony Orchestra (BSO), Marin Alsop devint la 1ère femme nommée directrice musicale d’un des 17 orchestres « majeurs » des États-Unis. Même si les raisons de son départ l’an prochain n’ont pas été précisés, on imagine que les difficultés financières rencontrées ces dernières années (16 millions de dollars de pertes cumulées en 10 ans) qui ont conduit la formation à annuler ses concerts programmés à l’été 2019 et à raccourcir sa saison à 40 semaines, y sont pour beaucoup. En déplacement à Londres, la cheffe d’orchestre a commenté cette décision via un communiqué.

A lire aussi

 

« Le Baltimore Symphony Orchestra est l’un des grands orchestres du monde et je suis fière d’en avoir été la directrice artistique. J’ai hâte de diriger ces musiciens exceptionnels en tant que directeur musical au cours de la prochaine saison et de poursuivre notre implication dans mon nouveau poste de directrice musicale lauréate »  indique-t-elle, précisant qu’elle continuera à collaborer avec le BSO, à raison de trois semaines de concerts qu’elle dirigera chaque année jusqu’à 2026 et qu’elle restera impliquée dans le programme éducatif OrchKids (initiation des enfants de Baltimore à la musique classique et aux instruments) qu’elle a fondé en 2008.

 

Avec Marin Alsop, le BSO a proposé 35 premières mondiales

En 14 ans, Marin Alsop (63 ans), qui a fait ses classes avec Leonard Bernstein, a considérablement contribué à moderniser le BSO et accroitre sa renommée. Son influence a permis à l’orchestre de renouveler son répertoire, notamment avec la présentation de 35 premières mondiales. Sous sa direction, le Baltimore Symphony Orchestra a enregistré 14 albums, dont « Roméo et Juliette » de Prokofiev, salué par la critique, et a entamé en 2018 sa première tournée internationale en 13 ans (Royal Albert Hall à Londres et au Festival international d’Édimbourg). Le rayonnement de Marin Alsop saluée par Peter Kjome, le président du BSO qui a déclaré : «L’excellence artistique a été élevée au cours de son mandat. Grâce à elle, ceux qui ont découvert le BSO ont pu se rendre compte que, sous sa direction, nos musiciens parvenaient à dépasser toutes les attentes ».

 

A lire aussi

 

La direction de l’orchestre du Maryland a annoncé qu’un comité de recherche sera mis en place pour identifier qui succédera à Marin Alsop. La cheffe d’orchestre américaine ne sera pas inoccupée pour autant. Depuis septembre 2019, elle dirige l’Orchestre symphonique de la radio de Vienne (1ère femme cheffe d’orchestre permanente nommée en Autriche) et vient d’être désignée cheffe d’orchestre du Festival Ravinia dans l’Illinois (le plus ancien festival de musique en plein air aux États-Unis). L’été prochain Marin Alsop y dirigera le Chicago Symphony Orchestra (CSO) pendant deux semaines de concerts, parmi lesquels seront présentées des œuvres de Chostakovitch, Prokofiev et Rachmaninov. Elle dirigera également un oratorio contemporain pour illustrer le film muet « La Passion de Jeanne d’Arc » de Carl Theodor Dreyer.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique