Renaud Capuçon entre au musée Grévin : découvrez son double de cire

Renaud Capuçon a fait son entrée au musée Grévin ce lundi 9 mars, en présence de nombreuses personnalités. Le violoniste chambérien a découvert sa statue de cire, habillée comme lui, selon la tradition, et instrument à la main.

 

Renaud Capuçon est le 3ème violoniste du musée Grévin, après Rodolphe Kreutzer et Yehudi Menuhin

« Je suis très honoré, bluffé par le travail qui a été fourni » : Renaud Capuçon, violon à la main, a salué la ressemblance de son double de cire, en costume, chemise ouverte. « C’est une bonne chose pour la musique classique », a-t-il ajouté, soulignant qu’il est le troisième violoniste à entrer au musée Grévin, après Rodolphe Kreutzer et Yehudi Menuhin.

 

 

Plusieurs voix de Radio Classique ont assisté à cette inauguration : Laurence Ferrari, l’épouse de Renaud Capuçon, que vous pouvez entendre sur Radio Classique du lundi au vendredi de 12h à 14h pour Entrée des artistes, mais aussi Laure Mézan, à la tête du Journal Du Classique chaque jour de semaine à 20h, Jean-Michel Dhuez (Harmoniques, du lundi au vendredi de 18h à 20h) et Ève Ruggieri (Le jardin d’Ève, le samedi et dimanche de 19h à 20h), qui a prononcé le discours d’inauguration. D’autres personnalités étaient également présentes, dont le médecin Michel Cymes, et l’altiste Gérard Caussé, dont la présence a été saluée de manière appuyée par Renaud Capuçon.

 

A lire aussi

 

 

Stéphane Bern lui a annoncé son élection à l’unanimité

Dans son discours, le violoniste a dévoilé les circonstances dans lesquelles Stéphane Bern, président de l’académie Grévin, l’a appelé pour lui annoncer son élection à l’unanimité. Il explique avoir « éclaté de rire » en disant « Elle est bien bonne celle-là, est-ce que tu as autre chose à me dire ? ».

 

 

A lire aussi

 

Renaud Capuçon affirme « ne pas pouvoir imaginer qu’on puisse me représenter de la sorte », ajoutant « c’est un portrait incroyable ». Il rejoint ainsi deux autres violonistes au musée Grévin, mais aussi plusieurs grands noms de la musique classique,  Maria CallasRoberto Alagna, Luciano Pavarotti et plus récemment Philippe Jarrousky, Cecilia Bartoli et Lang Lang, mais aussi Mozart, Lully, et Rostropovitch.

 

Béatrice Mouedine

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique