Pavarotti, les images d’une vie hors norme

Difficile de résumer la vie de Luciano Pavarotti en seulement quelques photos, tant sa vie fut remplie de moments entrés dans la légende de la musique. Nous en avons néanmoins retenu sept, révélatrices de l’immense talent du ténor, qui nous quitta il y a maintenant dix ans.

1 – Le roi du contre-ut

Sa première apparition dans « La « Fille du régiment » de Donizetti eut lieu au Royal Opera House de Londres, le 2 juin 1965. Ses performances dans ce rôle lui valurent le titre de roi du contre-ut.

2 – Un Radamès inoubliable

Au milieu des années 1980, Pavarotti se produit à nouveau dans deux salles mythiques qui lui avaient valu la célébrité, l’Opera national de Vienne et la Scala de Milan. Il y triomphe en Radamès, dans l’opéra de Verdi « Aïda », sous la direction de Lorin Maazel.

3 – L’indispensable mouchoir blanc

Afin d’éponger la sueur qui perlait sur son visage pendant qu’il chantait, Pavarotti dut avoir recours à un mouchoir… de plus en plus difficile à dissimuler aux spectateurs. Le ténor décida d’assumer pleinement la situation et d’en jouer avec le public. Le mouchoir blanc devint ainsi comme son doudou sur scène et un signe distinctif original !

4 – Sa passion pour la peinture

 

Pavarotti adorait peindre. En 1986, il a exposé une partie de ses propres œuvres à New York (ci-dessus, le tableau «Portofino») aux côtés de nombreux autres artistes de sa ville natale de Modène.

5 – Le triomphe des Trois Ténors

 

Le 7 juillet 1990, Plácido Domingo, José Carreras et Luciano Pavarotti unissent leurs voix pour la première fois, à Rome, la veille de la finale de la Coupe du Monde de football. Sous le nom des Trois Ténors, ils se produiront ensuite sur les plus grandes scènes de la planète jusqu’au début des années 2000, contribuant à faire découvrir la musique classique et l’art vocal au plus grand nombre.

6 – Une vraie rock-star !

En 1995, Pavarotti collabore avec le groupe de rock irlandais U2 (ci-dessus, le chanteur Bono) sur la chanson « Miss Sarajevo ». Il ne cessera ensuite de se produire avec des artistes de renommée internationale, aux styles très variés : Mariah Carey, Eric Clapton, Elton John, Celine Dion, Sting, Joe Cocker… jusqu’aux Spice Girls !

7 – Ses adieux à la scène

 

En 2004, le « ténorissimo » entame des adieux qui dureront jusqu’à l’année suivante. Commencée en mars 2014 au Metropolitan Opera de New York (ci-dessus, dans « Tosca »), certainement la scène lyrique où il s’est produit le plus souvent, cette tournée le mènera notamment à Paris. Le public français put ainsi l’applaudir une dernière fois au Palais Omnisport de Bercy en mai 2005.