Michel Dalberto révèle la magie de Ravel

Enregistré à l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton, le grand pianiste français Michel Dalberto propose, pour la première fois au disque, sa vision de quelques chefs-d’œuvre pour clavier de Maurice Ravel.

 

Michel Dalberto se concentre sur l’œuvre de Ravel à la Fondation Louis Vuitton

Sa passion pour le répertoire français, des œuvres les plus fameuses de Claude Debussy aux pages encore méconnues de César Franck et de Gabriel Fauré, son goût pour la transmission au sein du Conservatoire de Paris où il enseigne, ont fait de Michel Dalberto un mentor reconnu de l’École française de piano.

A lire aussi

 

Après avoir sillonné l’Europe, rendant hommage à Debussy en Italie, César Franck en ses terres natales de Belgique, rendant sa place à Gabriel Fauré à Paris, Michel Dalberto se concentre sur l’œuvre de Ravel à la Fondation Louis Vuitton. Évocation de l’enfance et virtuosité transcendantale, fantastique noir et hommage aux valses viennoises… Les multiples facettes du plus fameux des compositeurs français se trouvent réunis ici par l’un de ses passeurs.

 

Michel Dalberto : « Perlemuter considérait que Noctuelles (Miroirs) était encore plus difficile que Scarbo (Gaspard), avis que je partage »

Ancien élève de Vlado Perlemuter, lui-même élève de Maurice Ravel, Michel Dalberto révèle ce legs précieux dans le quatrième volet du cycle qu’il consacre à la musique française pour le label Aparté. Attaché à différencier le piano symboliste de Debussy du piano plutôt « pointilliste » de Ravel « tant l’attention au plus petit détail est particulièrement développée chez lui », Michel Dalberto met bien en valeur la polyphonie, ose un toucher en fond de touche afin d’enrober chaque note d’un léger halo.

A lire aussi

 

Par ailleurs éminent schubertien (on lui doit une superbe intégrale des Sonates chez Denon), Michel Dalberto fait subtilement ressortir tout ce que les Valses nobles et sentimentales doivent au génie autrichien, nous offrant toute la magie ensorcelante du compositeur du Boléro à l’échelle d’un clavier.

Jérémie Bigorie

 

Maurice Ravel : Gaspard de la nuit. Miroirs. Sonatine. Valses nobles et sentimentales. Michel Dalberto, piano (1 CD Aparté)

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

Retrouvez l’actualité du Classique