Première : Un orchestre de Florence parie sur 3 nouveaux talents féminins, Eva Ollikainen, Nil Veditti et Beatrice Venezi pour sa direction musicale

La direction de l’Orchestra Della Toscana (ORT) annonce qu’elle va confier en 2020 la direction musicale de la l’institution florentine à 3 talents féminins. C’est la cheffe d’orchestre finlandaise Eva Ollikainen qui succèdera en mai prochain à Daniele Rustioni en tant que directrice musicale de l’ORT. Nil Veditti et Beatrice Venezi seront les deux cheffes principales invitées.

 

Avant tout l’avènement de nouveaux talents

C’est à l’occasion des 40 ans de sa création que l’orchestre régional de Toscane, qui réside dans le majestueux Teatro Verdi à Florence, a décidé ces nominations marquantes. Depuis 2011, la direction musicale était assurée par le jeune chef italien Daniele Rustioni, nommé alors qu’il n’avait que 28 ans. Féminité et jeunesse président donc à la décision de la direction de la formation puisque les 3 cheffes qui vont la diriger ont moins de 40 ans. Toutefois, la direction de l’ORT se défend d’avoir voulu céder à toute forme de féminisation et de jeunisme à la mode. Mais plutôt se concentrer sur l’avènement de nouveaux talents. « La musique dite classique est accusée d’être un monde replié sur lui-même, très auto-référentiel, pas toujours inclusif. Notre objectif est de créer une nouvelle attitude et de nouveaux outils pour surmonter ces clichés», a  indiqué le directeur artistique Giorgio Battistelli qui salue néanmoins « L’avenir en rose » de l’orchestre ».

 

A lire aussi

 

 

Les drôles de dames de Florence

À 37 ans, Eva Ollikainen a déjà une longue expérience en matière de direction d’orchestre. La cheffe finlandaise a commencé ses études à l’Académie Sibelius d’Helsinki et a remporté le concours international de direction d’orchestre Jorma Panula à seulement 21 ans. Formée notamment par Kurt Masur à Londres, elle est, depuis 2018, cheffe principale du Nordic Chamber Orchestra (Suède) et, depuis cette année, directrice musicale et artistique de l’orchestre symphonique d’Islande.

Beatrice Venezi, originaire de Lucques (Italie), est  âgée de 29 ans. Régulièrement invitée  à diriger des orchestres à l’étranger (Japon, Canada, Arménie, Argentine, Liban, États-Unis), elle est actuellement cheffe principale de l’orchestre Nuova Scarlatti de Naples et de l’orchestre Milano Classica. Le magazine Forbes l’a placée dans la liste des 100 jeunes leaders d’avenir de moins de 30 ans.

Nil Venditti est encore plus jeune. À 24 ans, la jeune cheffe italo-turque, qui a remporté le premier prix « Abbado » en 2015, a déjà dirigé plusieurs grands orchestres tels que le l’orchestre philharmonique des Pays-Bas, l’orchestre symphonique Bilkent (Turquie) et l’orchestre philharmonique slovène. Fin novembre elle dirigera au Mozarteum de Salzbourg et fera ses débuts en janvier avec le Concertgebouw d’Amsterdam.

La féminisation de l’Orchestra Della Toscana ne s’arrête pas à ces 3 nominations puisque la jeune violoniste florentine Lorenza Borrani a été nommée artiste en résidence.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique