Distinction : l’Opéra de Lyon récompensé

Décidément l’Allemagne aime les opéras français. Après l’Opéra du Rhin, sacré la semaine dernière meilleur opéra de l’année 2019 par le magazine Opernwelt, c’est au tour de l’Opéra national de Lyon d’être distingué par l’Oper! Award de la meilleure production de l’année pour « L’Enchanteresse » de Tchaïkovsky, présentée en mars dernier.

 

Toute l’équipe de l’Opéra de Lyon honorée

Et c’est encore un magazine allemand Oper!, spécialisé dans l’art lyrique, et son jury réunissant 6 grands critiques musicaux allemands, qui a récompensé l’Opéra de Lyon parmi 20 catégories représentant le monde lyrique dans sa richesse et sa diversité, à l’occasion de la première édition de ce prix. Lors de la remise des prix samedi lors d’un gala public au Konzerthaus de Berlin, Serge Dorny, le directeur de l’opéra de Lyon (qui quittera ses fonctions en 2021 pour rejoindre l’Opéra d’État de Bavière – Bayerische Staatsoper) a tenu à rendre hommage à tout le collectif qui avait œuvré à la qualité de cette représentation: le chef d’orchestre italien Daniele Rustioni, le metteur en scène ukrainien Andriy Zholdak l’ensemble des artistes et toutes les équipes de l’institution de la Place de la Comédie « qui ont redonné vie à ce chef-d’œuvre de Tchaïkovski, singulier et trop rarement représenté ».

 

A lire aussi

 

C’est dans le cadre de son festival 2019, intitulé « Vies et Destins », que l’Opéra de Lyon a proposé « L’Enchanteresse » de Tchaïkovski qui n’avait jamais été jouée en France. Cette première, mise en scène par Andriy Zholdak, permit à une distribution très « caucasienne », avec notamment la soprano russe Elena Guseva (l’aubergiste Nastassia) et le baryton Azerbaïdjanais Evez Abdulla (prince Nikita), d’exprimer pleinement son talent, soutenu par l’orchestre et les chœurs de l’Opéra de Lyon dirigés avec grâce et autorité par Daniele Rustioni, au sommet de son art.

 

L’Opéra de Lyon
Photo : Pierre Guinoiseau – 2010

 

2019 grande année pour l’Opéra de Lyon

Une saison de l’opéra de Lyon particulièrement fructueuse qui lui a également valu, en avril dernier, le prix « Best New Production 2019 » pour « La maison des morts » de Leo Janáek, mise en scène par Krzysztof Warlikowski et présentée en janvier.

Parmi les 20 prix décernés lors de ces 1ers Oper! Awards, une autre institution française, l’Opéra du Rhin, a été distinguée dans la catégorie « Meilleure redécouverte » pour son  » Barkouf ou un chien au pouvoir  » d’Offenbach, donné à Strasbourg et Mulhouse.

À noter qu’un étonnant « Prix des plus grandes nuisances » a été attribué à l’extension du contrat de Daniel Barenboim à la tête de l’Opéra de Berlin et au Nabucco mis en scène par Kirill Serebrennikov à Hambourg, jugé « survendu » par le jury

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique