Le chef Vladimir Spivakov préconise Mozart contre le coronavirus!

Le violoniste et chef d’orchestre russe Vladimir Spivakov estime que Wolfgang Amadeus Mozart ou l’opéra italien peuvent aider à se soigner du coronavirus.

 

Mozart oui mais pas Wagner !

Lors d’une conférence de presse à Minsk (Biélorussie), Vladimir Spivakov a déclaré que : « si Mozart aide les vaches, il aidera certainement les hommes ». Interrogé sur les vertus médicinales de la musique classique et les capacités de celle-ci à prévenir du coronavirus, Vladimir Spivakov, 75 ans, a répondu que le compositeur autrichien et les opéras italiens pouvaient être une aide précieuse. « Mozart peut. Si Mozart aide les vaches, alors il aidera définitivement les homme. Les Italiens sont aussi très bons, les opéras italiens » a déclaré le directeur artistique de l’orchestre philharmonique de Moscou, qui recommande en revanche d’éviter Wagner. Selon lui, l’influence de la musique sur le corps est réelle et s’explique par les vibrations sonores. « Le son est un phénomène physique. Plus le ton est clair, plus fort on l’entend et il est possible de l’envoyer plus loin », a-t-il expliqué.

A lire aussi

 

Beethoven aide les vaches à donner plus de lait

Si les effets de la musicothérapie sont reconnus chez l’être humain, notamment pour ses effets bénéfiques sur le cerveau et contribuent au bien-être de patients atteints de troubles psychomoteurs et dans le cadre de certaines pathologies identifiées, l’influence bénéfique de la musique sur les animaux est étudiée de plus en plus attentivement. Les effets bénéfiques de la musique sur le bien-être des animaux d’élevage, de laboratoire, les animaux sauvages vivant dans les zoos ont été prouvés. De nombreuses expériences menées, notamment sur des chiens abandonnés ou maltraités, à qui on faisait écouter de la musique classique apaisante, ont donné des résultats très positifs, notamment en agissant au niveau de l’anxiété et contribuant, parfois, à soigner d’autres pathologies.

A lire aussi

 

Autre exemple, en 2001, une étude de l’Université de Leicester avait conclu que la production laitière des vaches augmentait de près d’un litre par jour si elles écoutaient une musique relaxante, notamment la Symphonie pastorale de Beethoven. Reste à savoir si les effets de la musique classique pourront avoir un effet positif sur les malades contaminés par le Covid-19, ne serait-ce que pour les aider à combattre le stress qu’ils subissent en ce moment.

 

Philippe Gault (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique