« Domenico Scarlatti », le livre de Martin Mirabel obtient le Prix Pelléas/Les Deux Magots 2020

Cette année le jury du prix Pelléas/Les Deux Magots, en partenariat avec Radio Classique, qui récompense « l’ouvrage sur la musique aux plus belles qualités littéraires », a consacré le livre « Domenico Scarlatti » de Martin Mirabel (Ed. Actes Sud).

Scarlatti, une personnalité complexe

Le livre de Martin Mirabel (auteur en 2018 d’un documentaire sur Lucas Debargue, jeune interprète de Scarlatti) n’est pas, à proprement parler, une biographie du compositeur baroque et claveciniste virtuose italien. Préfacé par André Tubeuf, l’ouvrage raconte surtout l’histoire d’un fils qui respectait tellement son père qu’il fallut que ce dernier meure pour qu’il le dépassât.

 

A lire aussi

 

C’est aussi l’histoire d’un homme qui finit par être adopté par une autre famille que la sienne : la famille royale de Bragance, celle de Jean V et de sa fille Maria Barbara, infante du Portugal et future reine d’Espagne. Domenico Scarlatti passera l’essentiel de sa vie à son service, dans la péninsule Ibérique où, sous son inspiration et son égide, il composera les 555 sonates qui lui assureront la postérité. Avec talent d’écriture et précision de chercheur, Martin Mirabel s’attache à décrypter la complexité de la personnalité et du parcours de Domenico Scarlatti. Quels ont été ses rapports avec son père, avec ses interprètes, ses commanditaires…? Qu’est-ce qu’une sonate de Scarlatti ?

Des ouvrages de référence récompensés

Depuis 1997, le Prix Pelléas/Les Deux Magots, en partenariat avec Radio Classique, a récompensé nombre d’ouvrages qui font référence. L’an dernier, Lola Grüber pour son roman Trois concerts, ex-aequo avec Jacques Perry-Salkow et Karol Beffa pour leur livre Anagrammes à quatre mains,avaient été primés. On se souvient également de l’ouvrage consacré à Arvo Pärt de Julien Teyssandier ; de Stradella de Philippe Beaussant ; des Variations en fou majeur de Christopher Miller ; de Violon solo, la musique de Jean Genet de Pierre Constant ; de Musique absolue, une répétition avec Carlos Kleiber de Bruno Le Maire ; du Francis Poulenc d’Hervé Lacombe pour ne citer qu’eux.

À lire aussi

Présidé par Alain Duault (écrivain, animateur et éditorialiste à Classica), le jury du Prix Pelléas/Les deux Magots est composé d’Ivan A. Alexandre (écrivain, chroniqueur à Diapason), Jean-Yves Clément (écrivain, éditeur), Benoît Duteurtre (écrivain, producteur à France Musique), Nicolas d’Estienne d’Orves (écrivain, chroniqueur au Figaro), Georges Liébert (écrivain, éditeur), Marie-Aude Roux (écrivain, chroniqueuse au Monde), Michel Schneider (écrivain, chroniqueur au Point) et Bertrand Dermoncourt (écrivain, directeur musical de Radio Classique). Le prix est remis chaque année mi-avril dans le cadre prestigieux du Café Les Deux Magots à Paris. Cette année, en raison des restrictions dues à la pandémie de Coronavirus, la remise du prix a été annulée mais Martin Mirabel est d’ores et déjà invité à participer à la cérémonie 2021.

 

Philippe Gault