Dacia change de stratégie: du low cost à l’embourgeoisement

Thesupermat/ Wikimedia Commons

Avec le Jogger présenté au salon automobile de Munich, Dacia veut changer de dimension pour devenir un constructeur généraliste répondant à tous les besoins.

Dacia élargit son offre avec son break Jogger

Le Jogger, qui est le symbole de la nouvelle ambition de la pépite du groupe Renault, est un break de 7 places conçu pour les familles nombreuses ou pour ceux qui veulent mettre un vélo dans le coffre ou un kayak sur le toit.

A lire aussi

 

La marque proposait déjà des citadines plus ou moins grosses, un SUV avec le Duster, des véhicules utilitaires et même une électrique. Dorénavant elle ajoute une offre familiale en étant toujours fidèle à son ADN: être imbattable niveau rapport qualité-prix.

Sandero : une des voitures les plus vendues en Europe

Pour caricaturer, Dacia était au départ un constructeur roumain racheté par Renault pour faire du low cost dans les pays en développement, mais aujourd’hui l’entreprise a changé de positionnement. Elle met en vente des voitures neuves équipées avec l’essentiel, comme la clim ou les airbags, mais sans superflu. L’état d’esprit du constructeur automobile : équipez-vous sans vous ruiner et gardez du pouvoir d’achat pour autre chose. Le Jogger, par exemple, est accessible à partir de 15 000 euros, soit le prix d’une voiture d’occasion. La stratégie fonctionne puisque Dacia cartonne.

A lire aussi

 

La Sandero, vendue au prix de 8.000 euros, est régulièrement la voiture la plus vendue en Europe. Elle est fabriquée dans des pays à bas coûts, afin de rester abordable. Pour la marque, qui ne fait jamais de rabais et propose peu d’options, le pari est aujourd’hui de monter en gamme dans le but d’élargir sa base de clients. S’embourgeoiser, sans devenir aussi cher que Seat. Il faut répondre à la demande de ceux qui veulent une voiture neuve et qui ne veulent pas passer pour des radins, mais pour des malins. Avec la Jogger, Dacia est sur la bonne voie.

David Barroux 

Retrouvez le Décryptage Economique