« Covid fan tutte » ouvrira la saison d’automne de l’Opéra National de Finlande

Les dirigeants de l’Opéra et Ballet National de Finlande ne manquent pas d’esprit de dérision. Il en font preuve une nouvelle fois en proposant pour l’ouverture de leur saison d’automne un « Covid fan tutte », librement adapté du chef d’œuvre de Mozart.

 

Une adaptation de « Cosi fan tutte » entre satire et téléréalité

Certains y verront de la provocation mais l’initiative des responsables de l’Oopera Baletti d’Helsinki est avant tout une manière de conjurer avec dérision le mauvais sort en cette période de pandémie de coronavirus. Dès le mois de mai ils se sont lancés dans la préparation du spectacle « Covid fan tutte » qui va ouvrir la saison d’automne de l’Opéra et Ballet National de Finlande le 28 août et sera joué 12 fois jusqu’au 23 octobre.

A lire aussi

 

Il s’agira d’une adaptation du célèbre opéra « buffa » de Mozart donné pour la 1ère fois en janvier 1790. Mais si la musique sera toujours celle du maître de Salzbourg, le livret original de Lorenzo da Ponte a été totalement réécrit par la journaliste et auteure finlandaise Minna Lindgren qui permettra à cette création originale de coller à l’actualité printanière de la crise de la Covid-19, entre satire et téléréalité. Par ailleurs, et pour respecter les protocoles sanitaires en vigueur, la durée de l’opéra a été réduite de moitié, soit 1 heure 30 sans entracte.

 

La suite du Ring de Wagner en janvier 2021 

Restrictions sanitaires obligent, la production et le casting du spectacle sont 100% finlandais. La mise en scène est signé de l’acteur et metteur en scène Jussi Nikkilä et la direction de l’orchestre confiée au compositeur et chef Esa-Pekka Salonen. Pour la distribution des rôles, on retrouvera, autour des 2 grands noms du lyrique Karita Mattila (soprano) et Tommi Hakala (baryton), les chanteuses et chanteurs locaux Miina-Liisa Värelä, Johanna Rusanen, Tuomas Katajala et Waltteri Torikka.

A lire aussi

 

La Finlande fait partie des pays européens relativement épargnés par la contamination du coronavirus (moins de 8000 cas positifs et moins de 340 décès) grâce à un dispositif de protection sanitaire très strict et bien suivi. Une situation qui devrait permettre à l’Opéra et Ballet National de Finlande de pouvoir enfin proposer, dès le début de l’année 2021, la suite de la tétralogie de Wagner dirigée par Susanna Mälkki, dont le 1er volet, « L’Or du Rhin », avait été donné en septembre… 2019. « La Walkyrie » devrait donc être jouée fin janvier 2021, suivie de « Siegfried » en mai et « Le Crépuscule des dieux » sera programmé pour la saison 2021-22.

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique