Etes-vous wagnérien ? Testez vos connaissances sur les opéras de Wagner

Les opéras de Wagner suscitent un engouement spécial dans le monde des amateurs de lyrique. Pour aller à Bayreuth, des passionnés patientent dix ans sur liste d’attente. Ils sont capables de reconnaître d’oreille “l’accord de Tristan” ou d’énumérer tous les personnages de la Tétralogie. On les appelle les wagnériens. Et vous, que savez-vous des opéras de Wagner ?

 

Lohengrin, le chevalier mystérieux, apparaît dans une nacelle tirée par un animal. Lequel ? (réponses en bas de l’article)

Elsa est accusée du meurtre de son frère. Un combat doit trancher la question de sa culpabilité. Si son champion gagne, elle sera innocentée : c’est « le jugement de Dieu » pratiqué au Moyen-Âge. Elsa choisit pour la défendre le chevalier qu’elle a aperçu en rêve, et qui apparaît comme par magie. Mais il lui recommande de ne pas chercher à connaître son nom. Evidemment Elsa ne peut résister à la curiosité, et le chevalier Lohengrin est alors obligé de la quitter. La femme succombe ici à la tentation. Dans le Vaisseau fantôme et Tannhäuser, elle est au contraire un élément de rédemption. Il est amusant de constater que dans cette oeuvre créée en 1850, Wagner fait déjà allusion à des personnages qu’on retrouvera plus tard dans d’autres opéras. Lohengrin révèle ainsi à la fin de l’ouvrage qu’il est le fils de Parsifal, et que sa force surnaturelle lui vient du Graal. La quête de ce père pour trouver le divin calice sera relatée dans l’ultime opéra de Wagner, Parsifal, créé à Bayreuth en 1882. Quant à Ortrud, la méchante de Lohengrin, elle se réclame des anciens dieux Wotan et Freia, qui seront au premier plan de la tétralogie de L’Anneau du Nibelung.


Lohengrin arrive pour sauver Elsa

 

A lire aussi

 

Dans la tétralogie du Ring des Nibelungen, quel est l’objet qui fascine à la fois le nain Alberich, le dieu Wotan et les géants Fasolt et Fafner ?

Das Ring des Nibelungen se déroule en quatre opéras : L’Or du Rhin, La Walkyrie, Siegfried et Le Crépuscule des dieux. Cette tétralogie s’inspire des légendes germaniques et nordiques (la Chanson de Siegfried, l’Edda, la Völsunga Saga…), mettant en scène une vaste galerie de personnages mythologiques. Dieux, nains et géants se mêlent aux humains. L’amour véritable affronte convoitises, trahisons et luttes de pouvoir. La soif de puissance y est symbolisée par l’anneau magique, forgé par le nain Alberich. Cet anneau, maudit, entraîne la perte de celui qui le possède. Le dieu Wotan le dérobe pour payer les géants Fasolt et Fafner, qui viennent de lui construire le Walhala. Fafner tue son frère pour garder seul l’anneau, et se transforme en dragon pour que nul ne s’en approche. Le nain Mime envoie Siegfried tuer le dragon, avec l’arrière-pensée de récupérer l’anneau. Plus tard ce sera au tour d’Hagen, le fils d’Alberich, de tuer Siegfried pour s’en emparer. La malédiction ne cesse enfin que lorsque l’anneau est détruit par le feu. Même si Tolkien réfute toute analogie entre “l’anneau unique” de sa saga et celui de Wagner, certains éléments du Seigneur des anneaux rappellent parfois la tétralogie. Et pour cause : Tolkien s’intéressait beaucoup aux mythologies nordiques ! Chez Wagner, l’anneau est associé à un thème musical qui parcourt les quatre opéras : c’est le principe du leitmotiv, abondamment développé par Wagner dans la tétralogie où de nombreux personnages, lieux et objets possèdent chacun leur propre mélodie.


Le Crépuscule des dieux (4ème volet de la Tétralogie)

Dans Les Maîtres chanteurs, quel concours Walther doit-il réussir pour épouser sa bien-aimée Eva ?

Contrairement à la Tétralogie, l’action des Maîtres chanteurs se passe dans un lieu réel : Nuremberg au XVIème siècle. Parmi les confréries de la ville, celle des maîtres chanteurs rassemble les détenteurs de l’art lyrique. Un concours permet d’y être intronisé. Il faut non seulement pour cela connaître toutes les règles et figures musicales, mais encore composer une mélodie originale en faisant moins de sept fautes. Lorsque Walther arrive à Nuremberg, Eva est promise à celui qui réussira le concours. A travers cette comédie, Wagner défend sa vision moderne de la mélodie (le chant “naturel” de Walther) et se gausse des grincheux sans talent (Beckmesser, lui aussi amoureux d’Eva), sans oublier de saluer les maîtres du passé qui ont fait leur temps mais doivent céder la place à la jeune génération (Hans Sachs).

 

A lire également

 

Pourquoi Tristan et Isolde ne peuvent ni être heureux ensemble ni s’oublier ?

L’histoire de Tristan et Iseut (Isolde en Allemand) fait partie des grands mythes amoureux. Légende celte réutilisée au Moyen-Âge, Wagner en a fait un opéra. Isolde est promise au roi Marke pour sceller la paix entre la Cornouailles et l’Irlande. Tristan est allé chercher la fiancée de son souverain, mais il en est secrètement amoureux. Isolde, qui répugne à sa prochaine union, lui propose de mourir ensemble par le biais d’un poison. Le breuvage se révèle en fait être un philtre d’amour. Néanmoins Isolde ne peut se soustraire au mariage prévu. Elle épouse Marke et doit cacher sa passion pour Tristan. Les amants sont bientôt découverts et Tristan mortellement blessé par l’un des chevaliers du roi. Enfin mis au courant de l’existence du philtre, Marke pardonne mais trop tard : Tristan vient de mourir et Isolde s’éteint à son tour sur la dépouille de son amoureux. Les amants sont réunis dans la mort. Wagner réutilise dans cet opéra deux des lieder qu’il avait composés sur des poèmes de la séduisante Mathilde Wesendonck, renforçant ainsi la portée autobiographique de l’opéra. Tristan et Isolde est créé en 1865. Hans von Bülow, qui dirige l’orchestre, sait-il qu’il est devenu après Otto Wesendonck le nouveau roi Marke des amours de Wagner ? Son épouse Cosima donnera trois enfants au compositeur, qui porteront chacun le nom d’un personnage de ses opéras : Isolde, Eva et Siegfried.

 


Prélude de Tristan et Isolde (dir. Z. Mehta)

 

Sixtine de Gournay

 

Réponses  :

1) Lohengrin, le chevalier mystérieux, apparaît dans une nacelle tirée par un animal. Lequel ?

Réponse : un cygne

2) Dans la tétralogie du Ring des Nibelungen, quel est l’objet qui fascine à la fois le nain Alberich, le dieu Wotan et les géants Fasolt et Fafner ?

Réponse : l’anneau magique, forgé par Alberich à partir de l’or qu’il a dérobé aux filles du Rhin.

3) Dans Les Maîtres chanteurs, quel concours Walther doit-il réussir pour épouser sa bien-aimée Eva ?

Réponse : Walther doit réussir le concours de chant.

4) Pourquoi Tristan et Isolde ne peuvent ni être heureux ensemble ni s’oublier ?

Réponse : Tristan et Isolde sont liés l’un à l’autre par un philtre d’amour, mais ne peuvent vivre leur passion au grand jour car Isolde est mariée au roi Marke.

 

Découvrez plus de Secrets d’oeuvres