Coronavirus : « Propage la musique, pas le virus ! » lance Yannick Nézet-Séguin

Contraint de rester confiné à son domicile depuis la fermeture du Met Opera de New York le 12 mars, le chef d’orchestre canadien s’adresse aux musiciens et à son public à qui il propose de se mettre « du baume au cœur » en musique.

 

« Montrez-nous votre talent, restons connectés ! »

«Propage la musique, pas le virus ! », c’est le message qu’a tenu à faire passer Yannick Nézet-Séguin dans une vidéo diffusée par le Metropolitan Opera de New York (Met Opera) dont il est le directeur musical. Dans son salon, en toute simplicité, chaussette aux pieds, le chef d’orchestre canadien s’adresse à tous ceux qui aiment la musique et sont, comme lui, confinés chez eux en raison de la pandémie de Covid-19.

 

A lire aussi

« La musique est essentielle. Elle nous permet de nous connecter, même si nous ne pouvons être physiquement près les uns des autres. J’invite tous les jeunes musiciens, et les moins jeunes, à faire comme nous, à partager leur art, leur pratique musicale, sur les médias sociaux.» précise t-il avant d’interpréter au piano, accompagné de son compagnon Pierre Tourville, l’altiste du Met Opera, un extrait du 2e mouvement de la « Sonate Arpeggione » en la mineur D.821 que Franz Schubert créa en 1824.

 

Le Met Opera propose ses trésors en libre accès

Depuis lundi le Met Opera, comme d’autres grandes institutions tels le Berliner Philharmoniker ou l’Opéra de Paris, propose chaque soir et pendant 24 heures sur sa plateforme de vidéo à la demande, en libre accès, une pépite issue de ses archives.

A lire aussi

Ainsi lundi, Le Met a proposé la version de Carmen de Bizet dirigée en 2010 par Yannick Nézet-Séguin. avec Elina Garanca dans le rôle-titre et Roberto Alagna (Don José). Mardi, ce fut La Bohème de Puccini. Mercredi, au tour du Trouvère de Verdi. Ce jeudi c’est La Traviata de Verdi qui est proposée et vendredi sera diffusée La Fille du Régiment de Donizetti.

 

Les solistes du Met ne seront pas rémunérés

Si les amateurs de musique sont ravis de ces diffusions gratuites, il n’en va pas de même pour certains musiciens et chanteurs solistes qui devaient se produire avec le Met Opéra. Dans un mail, l’institution new-yorkaise a, en effet, annoncé qu’aucune rémunération ne sera versée aux artiste non-salarié (principalement les solistes) qui devaient se produire sur scène et dont les représentations ont été annulées depuis le 12 mars, s’appuyant sur  une clause de force majeure incluse dans leurs contrats.

 

Philippe Gault