Brian Liao nommé chef-assistant de l’Orchestre National d’Île-de-France aux côtés de Case Scaglione

Brian Liao, jeune chef d’orchestre taïwanais de 28 ans a été nommé chef-assistant de l’Orchestre National d’Île-de-France pour la saison 2020-2021, à l’issue du concours qui rassemblait 5 concurrents samedi à la Maison de l’Orchestre à Alfortville (94).

 

Brian Liao a dirigé le 1er mouvement de la Symphonie n°1 de Brahms et la 9ème de Beethoven

Devant un jury composé de musiciens et de collaborateurs de l’orchestre et de son directeur musical Case Scaglione, 5 candidats (3 femmes et 2 hommes), de 5 nationalités différentes ont dirigé, lors du 1ertour, le premier mouvement de la Symphonie n°1 de Johannes Brahms. Deux de ces candidats ont été retenus pour participer au second tour au cours duquel ils ont dirigé le premier mouvement de la Symphonie n°9 de Beethoven et c’est Brian Liao qui s’est imposé devant la jeune cheffe polonaise Agata Zajac.

A lire aussi

 

Grâce à cette victoire, le jeune Taïwanais a été désigné chef-assistant de l’Orchestre national d’Île-de-France. Pendant toute la saison à venir il assistera Case Scaglione dans ses réflexions artistiques et la préparation de ses prestations. Il sera même amené à diriger certains concerts, notamment ceux destinés aux scolaires.

 

Brian Liao a dirigé son 1er opéra à Salzbourg en 2016

Brian Liao est un habitué des récompenses. En 2018, il a remporté le concours de direction NTSO 2018 « International Young Talent Musician Project ». Il a également été lauréat du concours de direction de musique chinoise à Hong Kong et terminé 3du concours international de direction BMI de Bucarest. Durant sa formation Il a aussi participé à plusieurs masterclasses internationales de direction avec des chefs tels Bernard Haitink, Jorma Panula, Johannes Schlaefli, Yip Wen‐Sie et Christoph Poppen.

A lire aussi

 

Au cours de la saison 2015-2016, Brian Liao a fait ses début à la direction d’opéra à Salzbourg avec Le viol de Lucrèce de Benjamin Britten, La fausse jardinière de Mozart avec l’Orchestre  de chambre de l’université Mozarteum et a assisté Gernot Sahler dans Eugène Oneguine de Tchaïkovski. Actuellement, il poursuit sa maîtrise en direction d’orchestre à l’Université Mozarteum de Salzbourg avec une bourse du gouvernement taïwanais.

Philippe Gault  

 

Retrouvez l’actualité du Classique