Alexandre Bloch vous révèle ce qui se passe dans la tête d’un chef d’orchestre !

Pendant son confinement, Alexandre Bloch, le directeur musical de l’Orchestre National de Lille, a imaginé, réalisé et monté une vidéo originale pour tenter d’expliquer ce qui se passe… dans sa tête lorsqu’il dirige un concert.

 

Dans la tête d’Alexandre Bloch pendant la 7symphonie de Mahler

Alexandre Bloch, l’hyperactif chef d’orchestre de l’orchestre National de Lille (ONL), n’est pas du genre oisif et il a profité de cette période de confinement, entre surveillance des enfants et nombreux échanges avec la direction et les musiciens de l’ONL très actifs sur internet et les réseaux sociaux, pour mener à bien une idée à laquelle il réfléchissait depuis des années.

 

A lire aussi

 

Ce projet s’est concrétisé par la réalisation d’une vidéo, mise en ligne sur la chaîne YouTube de l’ONL, dans laquelle il raconte ce qui se passe… dans sa tête lorsqu’il dirige un concert. C’est à partir d’une captation de la 7symphonie de Gustav Mahler, donnée par l’ONL en octobre dernier à Lille, puis à la Philharmonie de Paris et à Liège (le disque sortira en septembre chez Alpha Classics), qu’Alexandre Bloch raconte en voix-off tout ce qui lui passe par la tête pendant l’exécution du morceau et se traduit dans sa baguette et sa gestuelle. On peut même voir en incrustation sur l’image l’évolution de son rythme cardiaque et le spectre de ses émotions.

 

Alexandre Bloch dirige l’Orchestre National de Lille depuis 2016

Le jeune chef d’orchestre (35 ans), directeur musical de l’ONL depuis 2016 (il a succédé à Jean-Claude Casadesus) a également profité de ce confinement pour travailler sur la saison 2020/2021 et pour concrétiser un autre projet : « Pierrot et Colombine », un conte musical pour enfants, mis en ligne chaque mercredi depuis fin avril. Une série dont Alexandre Bloch assure la direction artistique et dans laquelle interviennent des amis musiciens comme le clarinettiste Pierre Genisson, le violoncelliste Victor Julien-Laferrière ou encore l’altiste Lise Berthaud.

 

Alexandre Bloch lucide et confiant pour l’avenir de l’Orchestre National de Lille

S’il attend avec impatience le retour à une activité normale de l’ONL, Alexandre Bloch reste lucide sur la situation actuelle et l’évolution de la crise liée au coronavirus. « Avec les musiciens, nous sommes encore dans le brouillard. Nous avons tous hâte de retrouver le spectacle vivant mais sans public, ça ne sera pas évident. Nous attendons de savoir, le 3 juin, quand nous pourrons revenir jouer sur scène, à combien, avec quels instruments, avec ou sans public… Des décisions capitales pour la saison 2020/2021 de l’orchestre » confie-t-il.

 

A lire aussi

 

Confiant et raisonnablement optimiste, Alexandre Bloch précise que: « La chance que nous avons au Nouveau Siècle (le complexe culturel lillois qui abrite l’ONL, ndlr), c’est de pouvoir disposer d’outils technologiques qui nous permettront de pouvoir concrétiser des projets numériques. Et puis, il y a le soutien et l’impatience que notre public manifeste avec ferveur sur les réseaux sociaux. La question maintenant c’est de savoir quand nous allons nous retrouver et qu’est-ce qu’on fait d’ici là ? ».

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique