Bienvenue au Maestro !

Ce soir, Radio Classique rediffuse le premier concert d’Alexandre Bloch, la nouvelle baguette de l’Orchestre National de Lille, qui succède au très charismatique Jean-Claude Casadesus. Vous pourrez suivre cet événement à partir de 20h.

Pour l’Orchestre National de Lille, cette année est marquée par un changement majeur, puisqu’il s’agit de sa direction. Jean-Claude Casadesus, qui a porté et remis sur pieds l’Orchestre durant 40 longues saisons a décidé qu’il était temps de passer la main. Et l’heureux élu est Alexandre Bloch, 30 ans seulement, et un enthousiasme contagieux. Issu d’une famille tourengeoise de quatre enfants musiciens, avec un père corniste et une mère directrice d’école de musique, Alexandre Bloch était destiné. Et c’est peu dire, à tout juste 30 ans, il a déjà sillonné la planète pour diriger les très grands orchestres internationaux. Après avoir suivi un rapide cursus musical à Orléans, Alexandre Bloch s’envole vers Paris, où il côtoiera les célèbres bancs du conservatoire national. En 2012, Alexandre Bloch décroche le prestigieux prix Donatella qui récompense les jeunes chefs et devient, dans la même année le chef assistant du London Symphonic Orchestra. Alexandre Bloch a été choisi parmi les quatre prétendants pour succéder à l’immense Jean-Claude Casadesus, et cela promet de beaux moments musicaux. En tout cas, François Bou, directeur général de l’Orchestre, lui, est plein d’espoir : Alexandre Bloch est « un chef passionné par les formats nouveaux et le contact avec le public. Il possède en outre une sensibilité forte aux enjeux de la société d’aujourd’hui ».

 

La soirée  débutera par l’ouverture de Benvenuto Cellini [Berlioz] dirigé par le chef fondateur de l’Orchestre, qui laissera sa baguette à son successeur pour l’Oiseau de feu de Stravinsky et le Concerto pour violon de Khatchaturian interprété par le virtuose du violon Nemanja Radulovic.

Lundi soir, restez bien à l’écoute !

 

Le programme :

Berlioz, Benvenuto Cellini, ouverture

Parra, InFall

Katchaturian, Concerto pour violon

Stravinsky, L’Oiseau de feu, ballet intégral

Alexandre Bloch, direction

Nemanja Radulovic, violon