Ballets de Tchaikovski : êtes-vous incollable ?

Casse-Noisette, Le Lac des cygnes, La belle au bois dormant. Les ballets de Tchaïkovski, vous les avez vu des dizaines de fois… on ne vous collera pas. Vraiment ? Faites donc le test. (* réponses en fin d’article)

 

Combien de ballets Tchaïkovski a-t-il composé au cours de sa carrière ?

En 1875, le Grand Théâtre de Moscou commande à Tchaïkovski Le Lac des cygnes. Il a 35 ans, c’est son premier ballet. Le genre est mal considéré à l’époque et certains de ses amis le lui déconseillent. Il aurait répondu : “Il n’y pas de genre inférieur en musique, il n’y a que de petits musiciens”. Tchaïkovski renouvelle l’expérience avec La Belle au bois dormant, puis Casse-Noisette. Les compositeurs de ballet, comme Delibes (Gisèle, Coppélia) ou Minkus (La Bayadère, Don Quichotte), veillent à ce que leur musique puisse soutenir les pas de la danse classique du XIXème siècle. D’où l’importance du rythme, et un aspect parfois un peu “carré”, qui aide les danseurs à se synchroniser avec la musique. Tchaïkovski va beaucoup plus loin et donne à ses ballets une véritable dimension symphonique. Chacun des trois ballets fera d’ailleurs l’objet d’une suite orchestrale indépendante.

 

A lire aussi

 

Dans Le Lac des cygnes, comment s’appellent le cygne blanc et le cygne noir ?

L’histoire du Le lac des cygnes mêle les thèmes de l’amour, la mort et le destin, chers à Tchaïkovski. Le prince Siegfried doit se marier. Un bal est organisé, durant lequel il devra choisir sa future épouse. Mais le prince est tombé amoureux d’Odette, une jeune fille condamnée par le sorcier Rothbart à vivre le jour sous la forme d’un cygne blanc et ne reprendre des traits humains que la nuit. Le maléfice prendra fin si Siegfried épouse Odette. Lors du bal, Rothbart arrive accompagné d’une jeune fille vêtue… de noir. C’est sa fille, Odile. Abusé par sa ressemblance avec Odette, Siegfried la choisit. Le cygne blanc apparaît alors, et le prince réalise sa méprise. Trop tard. Sur scène, les rôles du cygne blanc et du cygne noir sont généralement dansés par la même ballerine, ce qui accentue le dédoublement psychologique : le cygne blanc représente la femme idéale, pure et intouchable, tandis que le cygne noir symbolise l’hypocrisie, l’égoïsme et la manipulation. Sommet de la danse classique, ce double rôle est un passage obligé dans la carrière de toute danseuse étoile.

 

Le Lac des cygnes

 

Dans Casse-noisette, quel est le nom de la fée qui habite au Pays des sucreries ?

Lorsque l’héroïne arrive au Pays des Sucreries (aussi appelé le Royaume des Délices), elle est accueillie par la Fée Dragée au palais de Confiturembourg. Nous avons tous en tête la musique de la fée dragée, même ceux qui n’ont jamais vu le ballet ! Mais si, vous savez bien, ce son cristallin qui ressemble à des clochettes… Il provient du célesta, un instrument qui a la forme d’un piano mais dont les touches frappent des lames de métal – et non des cordes comme le piano. Le célesta est mis au point en France en 1886. Lorsque Casse-Noisette est créé six ans plus tard à Saint-Pétersbourg, c’est donc la première fois qu’on entend cet instrument en Russie !

 

Un danseur français a chorégraphié La Belle au bois dormant en Russie. Puis une nouvelle chorégraphie a été réalisée par un danseur russe en France. Qui sont-ils ?

En 1890, Marius Petipa élabore la chorégraphie de La Belle au bois dormant, ballet d’après le conte de Charles Perrault, sur une musique signée Tchaïkovski. Marius Petipa est né en 1818 à Marseille. A 29 ans, il s’installe en Russie où il restera jusqu’à sa mort. On lui doit aussi, entre autres, la première chorégraphie de Casse-Noisette, et une version du Lac des cygnes. En 1961, le grand danseur russe Rudolf Noureev “passe à l’ouest” et demande l’asile politique en France. Il devient le directeur du Ballet de l’Opéra de Paris en 1983 mais il est aussi chorégraphe. Il remonte ainsi de nombreux ballets du répertoire russe en s’inspirant des chorégraphies de Petipa, notamment La Belle au bois dormant.

 

A lire également

 

Quel écrivain allemand écrit en 1816 le conte Casse-Noisette dont s’inspire le ballet de Tchaïkovski ?

Ernst Theodor Amadeus Hoffmann, écrivain mais aussi compositeur, a beaucoup écrit dans le genre du conte. Schumann (Kreisleriana pour piano) ou Offenbach (opéra Les Contes d’Hoffmann) s’en sont inspirés. En 1816, Hoffmann imagine l’histoire de Casse-Noisette et le Roi des souris. Marie (appelée Clara dans le ballet) reçoit de son parrain à Noël un personnage en bois dont la mâchoire peut casser les noisettes. Pendant la nuit, elle vient à son secours lors de son combat contre le Roi des souris. Se métamorphosant alors en un prince charmant, il l’emmène dans un pays merveilleux peuplé de confiseries. A son réveil, Marie a du mal à croire qu’il ne s’agissait que d’un rêve ! Tchaïkovski s’inspire de ce conte pour son ballet Casse-Noisette.


Grand Pas de deux de Casse-Noisette (Staatsballett Berlin)

 

Sixtine de Gournay

 

* Réponses :

  • Combien de ballets Tchaïkovski a-t-il composé au cours de sa carrière ?
    Réponse : 3. Le Lac des cygnes, La Belle au bois dormant et Casse-Noisette
  • Dans Le Lac des cygnes, comment s’appellent le cygne blanc et le cygne noir ?
    Réponse : Odette et Odile.
  • Dans Casse-noisette, quel est le nom de la fée qui habite au Pays des sucreries ?
    Réponse : La Fée Dragée
  • Un danseur français a chorégraphié La Belle au bois dormant en Russie. Puis une nouvelle chorégraphie a été réalisée par un danseur russe en France. Qui sont-ils ?
    Réponse : Marius Petipa et Rudolf Noureev
  • Quel écrivain allemand a écrit en 1816 le conte Casse-Noisette dont s’inspire le ballet de Tchaïkovski ?
    Réponse : ETA. Hoffmann

Découvrez plus de Secrets d’oeuvres