Anna Netrebko et Natalie Dessay marqueront la saison 2020/2021 de l’Opéra National de Bordeaux

L’Opéra National de Bordeaux, qui a rouvert ses portes fin juin, entend « réexister » en programmant sur les deux prochaines saisons des spectacles annulés durant le confinement et de nouvelles productions avec des invités prestigieux.

 

Un déficit de près de 2,5 millions d’euros après l’annulation de 81 représentations

« Ce n’est pas une saison au rabais. On espère, malgré le déficit de ces derniers mois, présenter quelque chose de proche de l’idéal de notre fonctionnement », a déclaré le directeur de l’Opéra National de Bordeaux (ONB)
Marc Minkowski qui présentait fin juin la nouvelle saison au public. Avec 81 représentations annulées depuis la mi-mars, soit 40.000 billets, l’ONB a reporté quelques récitals d’artistes étrangers et certaines créations.

A lire aussi

 

Son déficit s’élève à près de 2,5 millions d’euros et les perspectives, avec un public réduit de moitié pour laisser un siège libre entre les spectateurs, n’est « pas viable » sans aide, selon la direction de l’opéra bordelais. « Nous avons été maltraités (…) Nous sommes les derniers à rester dans un flou absolu », insiste Marc Minkowski, espérant que les politiques, qu’il estime « très concernés dans leurs discours par la chose culturelle », vont permettre à l’opéra de « réexister à nouveau ».

 

Anna Netrebko et Pretty Yende chanteront  pour la 1ère fois à Bordeaux

La nouvelle saison prévoit 6 opéras et 6 ballets, sous réserve de l’évolution la crise sanitaire. « La Traviata » de Giuseppe Verdi, une nouvelle production avec le Théâtre du Capitole de Toulouse que dirigera Paul Daniel, ouvrira la saison le 7 septembre avec la soprano américaine Rachel Willis-Sørensen et le ténor Benjamin Bernheim, nommé artiste lyrique de l’année aux Victoires de la musique 2020. Verdi sera de nouveau à l’honneur dans « Falstaff », autre nouvelle production, tout comme l’opérette « Vlan, dans l’oeil », créée par Hervé, avec Olivier Py troquant ses habits de directeur du festival d’Avignon pour ceux d’une marquise. Parmi les autres événements de cette nouvelle saison, le retour de Natalie Dessay à Bordeaux (récital le 11 octobre)  tandis que la soprano russe Anna Netrebko y chantera pour la première fois (récital le 20 novembre), tout comme la Sud-africaine Pretty Yende (récital le 12 mai 2021) et le compositeur Alexandre Desplat. Dans le cadre du festival Ciné-Notes, il dirigera le concert sur les musiques de film, dont « Harry Potter et les reliques de la mort », joué pour la première fois à l’Auditorium les 25 et 26 mars 2021.

A lire aussi

 

En danse, 5 productions au programme du Grand théâtre: du classique avec la nouvelle production « La Sylphide », qui devait clore la saison 2019/2020 et a été reprogrammée pour Noël, au contemporain avec des chorégraphes reconnus comme dans « Quatre tendances » (Ekman, Kylian, Forsythe, Leon, Lightfoot). A cela s’ajoute une trentaine de concerts, dont le fil rouge sera notamment Beethoven à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance. Sans oublier le concert de Noël de Radio Classique, du 17 au 21 décembre 2020 à l’Auditorium, avec l’orchestre et le choeur de l’Opéra National de Bordeaux.

 

Philippe Gault (avec AFP)

Retrouvez l’actualité du Classique