Sheila Bromberg, la harpiste des Beatles, est morte à l’âge de 92 ans

En 1967, Sheila Bromberg, musicienne classique réputée au Royaume-Uni, a joué la partie de harpe sur la chanson She’s leaving home dans le mythique album Sergent Pepper’s Hearts Club Band. Elle fut la première femme musicienne à enregistrer pour les Beatles. Un enregistrement compliqué mais qui a marqué sa carrière.

Paul McCartney ne savait pas ce qu’il voulait 

Lorsqu’on la contacta en février 1967 pour participer à un enregistrement dans les studios EMI de Londres de 21h à minuit, Sheila Bromberg ne savait pas pour qui elle allait devoir jouer quelques mesures à la harpe. 4 mesures qui ouvraient la chanson She’s leaving home, un des morceaux inoubliables de Sergent Pepper’s Heart Club Band, l’album le plus vendu (32 millions d’exemplaires) des Beatles.

A lire aussi

 

Sheila Bromberg raconta que ce soir là elle n’avait même pas reconnu tout de suite Paul McCartney, compositeur du morceau, et seul membre du groupe présent lors de cet enregistrement. « C’est quand j’ai entendu son accent de Liverpool que je me suis rendue compte que c’était lui » a-t-elle déclaré, ajoutant « C’était assez difficile de travailler avec lui parce qu’il n’était pas trop sûr de ce qu’il voulait réellement. Il n’arrivait pas à décrire ce qu’il souhaitait et j’ai tout essayé dans tous les sens ». Finalement c’est avec George Martin, le génial arrangeur des Beatles qui dirigeait l’enregistrement des 10 instrumentistes à cordes intervenant sur ce morceau, que la séance a pu se dérouler et s’achever avec le résultat que l’on connait.

Sheila Bromberg a joué sur des albums de Franck Sinatra et des Bee Gees

Mais même si l’ambiance de cet enregistrement s’est avérée plutôt pénible, l’immense succès que connut l’album a laissé un souvenir impérissable à Sheila Bromberg qui avait pourtant joué avec les plus grands orchestres britanniques tels que le Royal Philharmonic Orchestra ou le London Philharmonic et participé à des enregistrements pour Bing Crosby, Franck Sinatra ou les Bee Gees. Lors d’une émission commémorant le 50e anniversaire de l’album des Beatles elle avoua « Je suis très reconnaissante d’avoir été choisie pour faire partie de cet album. Je suis très fière que ce travail ait procuré un immense plaisir à tout le monde. Mais ce qui m’étonne, c’est que de tout ce que j’ai fait dans ma carrière de musicienne, c’est pour ces quatre mesures de musique que je suis connue. J’ai trouvé ça un peu bizarre ». Devenue professeur de harpe, Sheila Bromberg s’est éteinte à l’âge de 92 ans selon les informations du site Clipper Disc et ses obsèques auront lieu le mardi 31 août à Hamersham. En 1967, pour sa participation au chef d’oeuvre des Beatles, elle reçut une rémunération de… 9 livres sterling !

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique