Riccardo Muti et les Wiener Philharmoniker célèbrent 2021 et la grande tradition viennoise

Quelques mois avant de souffler ses 80 bougies, le grand Riccardo Muti dirigeait pour la sixième fois le Concert du Nouvel An. Donné sous les ors du Musikverein devant les caméras du monde entier mais sans public, le prestigieux Concert du Nouvel An 2021 dégage une aura singulière.

Riccardo Muti entretient une relation privilégiée avec le Philharmonique de Vienne depuis 1971

Cheveux d’un noir de jais impeccablement plaqué en arrière, profil de médaille, regard ténébreux : le visage de Riccardo Muti reflète ses origines napolitaines même si, artistiquement, l’homme est un peu viennois d’adoption depuis l’invitation de Herbert von Karajan à venir diriger Don Pasquale de Donizetti à Salzbourg en 1971. Dans la fosse, officiait l’Orchestre Philharmonique de Vienne, une phalange avec laquelle il tissera une complicité pérenne… au point de diriger le prestigieux Concert du Nouvel An à six reprises (1993, 1997, 2000, 2004 et 2021). Quelques mois avant de fêter ses 80 ans, la chevelure désormais argentée, le maestro n’a rien perdu de sa passion ni de sa complicité avec les membres du Wiener Philharmoniker, comme en témoigne le dernier concert du Nouvel An. Un concert que la crise sanitaire a privé de ce public trié sur le volet et un peu collet monté… bien qu’enthousiaste et prompt à frapper des mains au signal du chef durant la célébrissime Marche de Radetzky !

A lire aussi

Dans ce double album édité par Sony, on retrouvera cet incontournable du 1er janvier ainsi que d’autres « tubes » de la dynastie des Strauss (Valse de l’Empereur, Voix de printemps, Le Beau Danube bleu, etc.) panachés comme chaque année avec des inédits, telles la Fatinitza-Marsch de Suppé ou la Valse « Lampe de mineur » de Carl Zeller. Les musiciens jouant dans leur arbre généalogique, le style (viennois) est au-dessus de tout soupçon. En cette période si douloureuse pour les arts et la musique, Vienne règle le tempo du monde sur les trois temps de la valse. A travers son très ritualisé concert du Nouvel An que certains pourront trouver compassé, la capitale des Habsbourg nous lance en vérité un beau message d’espoir : « Que le spectacle continue ! »

Le Concert du Nouvel An 2021. Orchestre philharmonique de Vienne, dir. Riccardo Muti (2 CD Sony)

Jérémie Bigorie

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

 

Retrouvez l’actualité du Classique