Riccardo Muti dirigera le concert du Nouvel An devant une salle vide, du jamais vu depuis sa création

Wikimedia Commons ©Hieke

En raison de la pandémie de Covid 19, le traditionnel concert du Nouvel An de Vienne se déroulera sans public le 1er janvier 2021. Une première depuis sa création en 1939. C’est donc dans la salle dorée du Musikverein vide que le chef d’orchestre italien Ricardo Muti dirigera pour la 6fois le Philharmonique de Vienne à cette occasion.

 

Des applaudissements enregistrés en quasi-direct seront diffusés dans la salle

On se souvient de la performance qu’avait réalisée le chef letton Andris Nelsons lors du dernier Neujahrkonzert, passant de la baguette à la trompette pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs présents au Musikverein. Le 1er janvier prochain c’est dans une salle dorée totalement vide que Riccardo Muti dirigera le Philharmonique de Vienne car le gouvernement autrichien, confronté à une aggravation de la crise sanitaire, a décidé de fermer les salles de concert jusqu’au 6 janvier.

A lire aussi

 

Un concert sans public mais pas sans ambiance. En effet, l’ORF (Office de Radiodiffusion autrichien) a conçu une application qui permettra de diffuser dans la salle, à la fin de chaque morceau joué, les applaudissements des millions de spectateurs du monde entier (près de 90 pays) qui pourront suivre la retransmission en direct du concert à la télévision et à la radio. L’application permettra également aux spectateurs virtuels de se prendre en photo et, pour certains, de se voir à la télévision ainsi que sur des écrans géants situés derrière l’orchestre.

 

La 1ère collaboration de Riccardo Muti avec le Philharmonique de Vienne remonte à 1971

Pour Riccardo Muti, ce sera sa 6participation à l’événement après 1993, 1997, 2000, 2004 et 2018. Le chef d’orchestre italien fêtera à cette occasion le cinquantième anniversaire de sa collaboration avec le Philharmonique de Vienne qu’il dirigea pour la 1èrefois en 1971 au Festival de Salzbourg (dans Don Pasquale de Gaetano Donizetti) à l’invitation d’Herbert von Karajan, à l’époque directeur artistique du grand festival autrichien.

A lire aussi

 

Le programme de ce concert du Nouvel An (le 1er janvier à partir de 11h15) sera exclusivement autrichien. Comme toujours le répertoire de la famille Strauss (Johann le père et ses fils Johann II et Josef) sera largement représentée mais le spectacle permettra de découvrir d’autres compositeurs autrichiens du 19siècle tels que Franz von Suppé, Carl Zeller, Carl Millöcker ou Karl Komzák. 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique