[Reportage] Coronavirus : baisse de 60% de chiffre d’affaires pour les traiteurs

Conséquence du coronavirus, un secteur est particulièrement touché par les annulations d’événements… celui des traiteurs. Leurs carnets de commande sont vides pour les prochaines semaines.

 

Ecoutez le reportage d’Emilie Valès, chez Eat is Family, un traiteur dans le 2ème arrondissement de Paris

 

 

Le secteur des traiteurs avait déjà pâti des grèves de décembre et janvier

Le ministère de l’Economie et des Finances a dévoilé cette semaine les baisses de chiffres d’affaires pour les secteurs les plus touchés : -60% pour les traiteurs, 30 à 40% en moyenne dans l’hôtellerie, et 25% pour les restaurateurs. L’activité avait déjà été ralentie en décembre et janvier par les grèves et les manifestations contre la réforme des retraites. Eat is family l’avoue, elle n’a plus que deux mois de trésorerie.

 

A lire aussi

 

Pour répondre à ces difficultés, Traiteurs de France, organisation professionnelle, demande à l’État un plan de sauvegarde des activités avec la création d’un fonds d’indemnisation spécifique au secteur au-delà d’une baisse des charges ou d’un report temporaire. Représentant 37 grands traiteurs nationaux qui comptent 1.500 salariés, Traiteurs de France réclame des « mesures concrètes » pour pallier une perte de chiffre d’affaires supérieure à 3,5 millions d’euros en moins d’une semaine.

 

Emilie Valès

 

Retrouvez l’actualité du Classique