« Rassembler les forces de tous les États européens, c’est la seule façon de faire face aux risques de guerre commerciale » assure Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, était l’invité politique de Guillaume Durand ce mardi 14 mai sur Radio classique, à 8h15. Dans un contexte de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, le locataire de Bercy affirme que l’Europe est le seul moyen pour garantir la prospérité économique et la paix. Il assure qu’une Europe forte avec un budget de la zone euro permettra le maintien du système multilatéral hérité de 1945

Européennes : Une Europe forte dans un contexte de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis

« Rassembler les forces de tous les Etats européens, de tout ce marché unique qui est le plus prospère au monde, est la seule façon de résister au risque de guerre commerciale que l’on voit poindre à l’horizon entre les Etats-Unis et la Chine » a assuré ce matin Bruno Le Maire. Il estime que cette guerre « ne fera que des perdants » et qu’elle aura « un impact considérable sur la croissance mondiale et celle de la zone euro ». Le ministre de l’Economie et des Finances a alerté également sur les risques d’un effondrement du système multi-latérale de 1945 qui sera remplacé par les affrontements entre nations ». Il a expliqué que l’Europe avait un rôle à jouer dans le maintien de la croissance mais aussi dans la conservation de la paix : « si les nationalistes gagnent, l’Europe ne sera absolument pas en mesure de défendre un système multilatéral stable et solide ». Le locataire de Bercy a indiqué qu’il estimait qu’un budget de la zone euro était « indispensable pour consolider notre monnaie commune ». Il a enfin exprimé son soutien à la tête de liste aux Européennes pour LREM : « Nathalie Loiseau connait les sujets européens. Elle fera une formidable parlementaire ».

Hommage national : « l’indignité » du Rassemblement national

« C’est regrettable que dans un moment où nous devrions être tous unis, le Rassemblement national en profite pour montrer son vrai visage, celui de l’indignité » a déploré Bruno Le Maire. Pour Marine Le Pen, Emmanuel Macron n’aurait pas dû accueillir les otages en « héros » évoquant « l’inconscience des otages ». Le ministre de l’Economie estime que les attaques du Rassemblement national permette de voir « le vrai visage » du parti :  » Ce sont des attaques indignes de nos soldats, indignes des familles de soldats qui seront tout à l’heure dans la cour des Invalides pour la cérémonie d’hommage à ces 2 soldats, indignes du sens du sacrifice nos armées françaises ».

 

Retrouvez la vidéo intégrale de l’entretien de Bruno Le Maire :

 

Arthur Barbaresi

 

Plus d’article de l’invité politique de Guillaume Durand :