Européennes : « Au-delà d’un acte 26 des Gilets jaunes, j’appelle à une acte du 26 mai », a lancé Jordan Bardella, tête de liste RN

Jordan Bardella, tête de liste pour le Rassemblement national aux élections européennes, était l’invité politique de Guillaume Durand ce mardi 07 mai, à 8h15. Il appelle à un acte du 26 mai plutôt qu’à un acte 26 des Gilets jaunes et explique que les élections européennes à venir se présentent sous la forme d’un référendum sur la politique d’Emmanuel Macron

 

Européennes : Bardella appelle à une acte du 26 mai et demande un référendum sur la politique de E. Macron

« Au-delà d’un acte 26 des Gilets jaunes, j’appelle à une acte du 26 mai : il faut aller voter et se servir des élections européennes » a expliqué Jordan Bardella. Il a expliqué que si  » le Rassemblement national arrive en tête de ces élections européennes, alors ce sera un signal fort envoyé à l’Elysée et à Matignon ». En effet, il considère que si LREM perd les élections européennes, la politique « de l’acte 2 du quinquennat sera compliquée ». La tête de liste du Rassemblement national a déclaré vouloir un référendum sur la politique présidentielle : « Au delà d’être un vote sur la question européenne et sur le choix du modèle d’Europe politique que nous voulons, c’est aussi un référendum sur la politique du président. ». Il poursuit : « Macron a crée énormément de déception dans le pays. Il est clair que s’il arrive en tête, il va enclencher : la réforme des retraites, la réforme de l’indemnité chômage, et il va poursuivre les injustices en matière sociale et fiscale ».

 

 

Nathalie Loiseau : une campagne qui bat de l’aile

« Je me considère d’égal à égal avec Madame Loiseau » a affirmé Jordan Bardella. « Visiblement Madame Loiseau semble très mal commencer cette campagne. Si j’en crois les courbes des sondages, bien que je sois prudent : Loiseau bat de l’aile ». La tête de liste accuse Nathalie Loiseau de ne pas avoir fait « entendre la voix de la France » quand elle était ministre des Affaires européennes. Il déplore par ailleurs que la France « soit fâchée avec l’ensemble des pays d’Europe ». Il estime qu’il n’a pas à recevoir des leçons de « gens qui nous isolent sur la scène européenne et qui créent le chaos dans les rue du pays depuis des semaines ».

 

Retrouvez la vidéo intégrale de l’entretien de Jordan Bardella :

 

Arthur Barbaresi

 

Plus d’article de l’invité politique de Guillaume Durand :