Ecologie : « La LREM fait de la politique avec du marketing » dénonce F-X Bellamy, tête de liste LR aux Européennes

François-Xavier Bellamy, tête de liste Les Républicains pour les élections européennes, était l’invité politique de Renaud Blanc ce jeudi 9 mai 2019, à 8h15. Il a dénoncé le marketing politique de la République en Marche en matière écologique ainsi que l’absence d’un cap clair. Il assure par ailleurs que l’opposition entre progressisme et populisme est une stratégie présidentielle visant à disloquer le PPE au Parlement européen

Ecologie : « La LREM fait de la politique avec du marketing »

« On a le sentiment que LREM fait de la politique avec du marketing et qu’on s’adresse à des électorats en essayant de cibler des publics à qui on va raconter exactement ce qu’ils veulent entendre » a dénoncé ce matin François-Xavier Bellamy. Il accuse en effet le président Macron de faire des promesses qui ne sont pas tenables en matière écologique en perspective des élections européennes : Je ne crois pas que promettre 1000 milliards d’euros ou décider qu’on va interdire des voitures à essence à des horizons si peu réalistes aient un quelconque sens ». La tête de liste considère que « ce même temps artificiel ne recouvre aucune vision » alors que « l’Europe a besoin d’un cap clair ». François-Xavier Bellamy affirme que l’opposition imposée par Emmanuel Macron entre les progressistes et les populistes est « la seule ligne politique sur laquelle ils ont travaillé (…) Les Français sont parfaitement capables de comprendre que les choses sont plus complexes ».

 

 

Parlement européen : Tout faire pour éviter la fracturation du PPE

« Faire exploser le PPE arrangerait sans doute M.Macron car il n’existe pas aujourd’hui au Parlement européen. Ça ne serait qu’un très mauvais coup fait à l’Europe. Je crois que nous devons tout faire pour éviter cette fracturation » a affirmé François-Xavier Bellamy. A la question de savoir si Victor Orbán devait réintégrer le PPE, la tête de liste a expliqué qu’il fallait « tout faire pour éviter la fracturation » et continuer le dialogue malgré des « désaccords » : « L’Union européenne si elle a un sens, c’est cet effort exigeant et patient pour tenter de mettre à plat nos désaccords ».

 

Retrouvez la vidéo intégrale de l’entretien de François-Xavier Bellamy :

 

Arthur Barbaresi

 

Plus d’article de l’invité politique de Guillaume Durand :