Met Opera : Souffrant,  Christian Gerhaher ne fera pas ses débuts dans Les Noces de Figaro en janvier

Crédit: Ansar Klostermann - gerhaher.de

Christian Gerhaher se faisait une joie de chanter à partir du 8 janvier 2022, pour la première fois avec le Met Opera, dans Les Noces de Figaro. Mais la direction de l’institution new-yorkaise vient d’annoncer que le baryton allemand, souffrant, est contraint d’annuler sa participation aux 6 représentations de l’opéra de Mozart donné en janvier au Lincoln Center.

Le Met Opera a déjà dû pallier le forfait de Yannick-Nézet-Séguin

Décidément le Met Opera n’a pas de chance avec sa nouvelle production des Noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart, que devait diriger en janvier Yannick-Nézet-Séguin. Fin novembre, le directeur musical de l’orchestre, avait en effet annoncé qu’il avait décidé de faire un « break » jusqu’à la fin du mois de janvier. La direction du Met a alors fait appel à Daniele Rustioni, le chef principal de l’Orchestre National de Lyon, et James Gaffigan pour remplacer le chef canadien.

A lire aussi

 

Cette semaine, nouveau coup dur avec le forfait de Christian Gerhaher qui devait faire ses débuts avec le Met Opera dans le rôle du Comte Almaviva. La direction du Met s’est contentée d’indiquer que le baryton allemand est souffrant mais que ses soucis de santé n’ont rien à voir avec la pandémie de Covid-19. Christian Gerhaher devait chanter lors de 6 représentation de l’opéra de Mozart, du 8 au 28 janvier.

Christian Gerhaher sera remplacé par Adam Plachetka

C’est Adam Plachetka qui le remplacera. Le baryton tchèque, habitué du répertoire mozartien (Cosi fan tutte, Don Giovanni…) qui a déjà chanté le rôle du Comte Almaviva en 2019 et celui de Figaro en 2016 et 2020 au Met Opera où il reviendra du 11 au 31 mars 2022 pour interpréter Garibaldo dans Rodelinda, l’opéra de Georg Friedrich Haendel, aux côtés notamment de Jamie Barton. Comble de malchance pour le Met qui a également enregistré le forfait de Rodell Rosell, l’interprète de Monostatos dans La flûte enchantée de Mozart, proposée depuis le 10 décembre jusqu’au 5 janvier. Le chanteur philippin est remplacé par le ténor américain David Cangelosi.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique