Les médecins s’écharpent autour de la chloroquine – La revue de presse de David Abiker

573 membres du personnel soignant tirent la sonnette d’alarme dans Le Parisien, alors que le Figaro évoque une déferlante de cas de coronavirus en région parisienne. La chloroquine, elle, continue de faire couler beaucoup d’encre dans le milieu médical.

 

L’Ile-de-France dénombre déjà 660 patients en réanimation

Confiner reste la meilleure solution pour endiguer la vague du coronavirus. « La vague est là » titrent Les Echos, « La Vague arrive » titre Paris Normandie. Quant au Figaro, il parle d’une déferlante dans la région parisienne, qui compte déjà plus de 660 patients en réanimation et dont les hôpitaux s’attendent à être débordés.

 

à lire aussi

 

La meilleure façon de soutenir ces centres hospitaliers et leurs personnels, c’est de se confiner. C’est le message en tout cas de 60.000 personnels de santé qui fait la Une du Parisien-Aujourd’hui en France. Ils sont 573 signataires de ce cri d’alerte adressé au chef de l’Etat et à lire en intégralité sur le site du Parisien-Aujourd’hui en France. 

 

« 4 fois moins de lits de réanimation qu’en Allemagne »

« Nous professeurs des universités, praticiens hospitaliers, chefs de cliniques, internes, demandons avec gravité un respect strict des mesures de confinement à domicile à nos concitoyens sur tout le territoire accompagné d’une communication plus explicite« .

 

à lire aussi

 

Plus loin dans l’article, un médecin affirme : « Nous avons 4 fois moins de lits de réanimation qu’en Allemagne et nous n’avons pas de traitement« . Pourtant, dans le même numéro, le Dr. Didier Raoult, de la Faculté de médecine de Marseille s’étend lui sur le médicament miracle qu’il pense avoir trouvé, la fameuse chloroquine. « Je ne suis pas un outsider, a-t-il déclaré à la Provence. Je suis en avance »Ses pourfendeurs se montrent à son égard très incisif. 

 

 

David Abiker