Plácido Domingo testé positif au coronavirus

Plácido Domingo révèle dans un message diffusé ce dimanche sur Facebook qu’il a été testé positif au Covid-19, mais qu’il est en bonne santé alors qu’il séjourne au Mexique. Hospitalisé depuis le 25 mars à Acapulco, Il en a profité pour sensibiliser ses admirateurs et leur a demandé de respecter les consignes en vigueur là ou ils se trouvent.

« Ensemble nous pouvons combattre ce virus »

« Je pense qu’il est de mon mon devoir moral que d’annoncer que j’ai été testé positif au Covid-19. Ma famille et moi sommes resterons individuellement isolés aussi longtemps que cela sera nécessaire médicalement. Actuellement, nous sommes en bonne santé, mais j’ai présenté des symptômes comme de la toux et de la fièvre, et donc décidé de faire le test qui s’est avéré positif. Je vous prie tous d’être extrêmement prudents, de suivre les règles de base telles que se laver les mains souvent, rester à deux mètres les uns des autres, et faire tout ce qui est possible pour arrêter la propagation du virus, surtout en restant à la maison si possible. Ensemble, nous pouvons combattre ce virus et arrêter la crise mondiale actuelle afin de pouvoir retrouver notre vie quotidienne normale le plus vite possible. Suivez les consignes gouvernementales en vigueur là où vous trouvez pour rester en sécurité et vous protéger non seulement vous-mêmes mais aussi toute notre communauté ». Tel est le message que Plácido Domingo a diffusé sur son compte Facebook ce dimanche peu après avoir eu le résultat du test qu’il a passé au Mexique où il séjourne en ce moment, à l’occasion d’une Master Class qu’il a donnée le 19 mars à Tequila (près de Guadalajara). Le mercredi suivant, le chanteur, dont l’état de santé n’inspire pas d’inquiétude, a néanmoins été placé sous surveillance médicale à l’hôpital Del Prado d’Acapulco.

Un début d’année noir pour Plácido Domingo

En février, le ténor espagnol avait, dans un 1er temps, reconnu les faits de harcèlement sexuel qui lui étaient reprochés depuis l’été 2019, et présenté ses excuses au victimes alors qu’une enquête commanditée par l’Opéra de Los Angeles, dont il fut le directeur général, avait conclu que les témoignages des  femmes qui l’accusaient de « comportement inapproprié » étaient crédibles et recevables.

À lire aussi

Début mars Plácido Domingo avait donc dû renoncer à chanter chez lui en Espagne au printemps, au Royal Opera de Londres fin juillet et même à la Philharmonie de Paris où il devait se produire en décembre 2020. Hasard ou prémoniqtion, son retour sur scène programmé dans Simon Boccanegra de Giuseppe Verdi fin mars au Staatsoper de Hambourg avait été annulé, selon le communiqué officiel « sur la base de recommandations médicales concernant un risque plus élevé d’infection du coronavirus à son âge (79 ans) »

 

Philippe Gault