Le violoniste Igor Oistrakh est mort à l’âge de 90 ans

Moins connu que son père David, Igor Oistrakh fut néanmoins un violoniste de renom, également chef d’orchestre et professeur émérite. Il s’est éteint à l’âge de 90 ans le 14 août à Moscou des suites d’une grave maladie.

Igor Oistrakh débuta sur scène en 1947 à Moscou aux côtés de son père

Les mélomanes ont certainement encore en tête les remarquables interprétations de la Symphonie concertante pour violon et alto de Mozart et le Concerto pour 2 violons en ré mineur no 3 BWV 1043 de Bach qu’Igor Oistrakh avait enregistrées dans les années 50/60 avec son père, le célèbre violoniste russe David Oistrakh (1908-1974).

A lire aussi

 

Né en 1931 en URSS à Odessa (désormais en Ukraine), Igor Oistrakh commença à étudier la musique, le piano et le violon dès l’âge de 6 ans avec son père puis à Sverdlovsk (aujourd’hui Ekaterinbourg) avec Piotr Stolyarsky. En 1943, il intègre l’École centrale de musique de Moscou et débute en concert en 1947 aux côtés de son père à la Maison centrale des scientifiques.

Igor Oistrakh et son épouse ont enregistré l’intégrale des sonates pour violon et piano de Mozart

Virtuose reconnu, lauréat en 1949 du Concours international de violon du Festival mondial de la jeunesse et des étudiants à Budapest et en 1952 du Concours International de Violon Wieniawski à Poznan, Igor Oistrakh entame alors une carrière internationale qui le mènera sur les plus grandes scènes du monde où il se produira sous la baguette des meilleurs chefs d’orchestres tels que Otto Klemperer, Herbert von Karajan, Carlo Maria Giulini, Georg Solti, Lorin Maazel, Zubin Mehta ou encore Seiji Ozawa.

A lire aussi

 

À partir de 1965, Igor Oistrakh enseigne également le violon, notamment au Conservatoire de Moscou, au Conservatoire Royal de Bruxelles, au Royal College of Music de Londres et à la  Mozart Society à Vienne. En 1960, il avait épousé la pianiste Natalia Zertsalova avec laquelle il a joué et enregistré (leurs albums consacré aux Sonates pour violon et piano de Mozart en 1980 ont reçu le prix Weiner Flotenuhr de la Société de Vienne). Leur fils Valery est professeur de violon au Conservatoire Royal de Bruxelles

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique