La leçon de Richard Wagner – LE DESSIN DE CHRISTIAN MORIN

À Berlin, Richard Wagner croise un musicien des rues qui joue un peu trop vite l’ouverture de son opéra Tannhaüser, créé en 1845.

 

Richard Wagner reprend dans Tannhaüser ses thèmes principaux : l’amour sacré et l’amour profane

Cet opéra, qui se situe au début du 13ème siècle près d’Eisenach, permet de retrouver les thèmes-phares du compositeur : l’amour sacré, qui s’oppose à l’amour profane, mais aussi la rédemption par l’amour.

 

A lire aussi

 

A l’écoute de cette ouverture jouée trop rapidement, Richard Wagner signifie au musicien ambulant le bon tempo. Celui-ci, surpris, reconnaît le maître. Le lendemain, Wagner, repasse au même endroit, entend son ouverture au bon tempo, et découvre à côté de l’orgue de Barbarie une pancarte : « Karl Struder élève de Richard Wagner » !

Christian Morin