Jonas Kaufmann invité surprise du concert du nouvel an à Vienne

Le célèbre ténor allemand sera l’un des « invités surprise » qui prendront part, comme le veut la tradition, au concert de fin d’année donné ce 31 décembre au Staatsoper de Vienne.

 

Jonas Kaufmann dans le 2acte de « La chauve-souris »

Jonas Kaufmann, très attaché à Vienne (son dernier disque lui est consacré)  fera donc une apparition ce mardi soir au gala du Nouvel An de l’Opéra d’État de Vienne. Il devrait intervenir lors du deuxième acte de « La chauve-souris » (Die Fledermaus), l’œuvre majeure de Johann Strauss fils, au moment où la fête bat son plein chez le prince Orlovsky. Tout au long de son histoire, le Wiener Staatsoper a eu pour tradition d’élargir le 2e acte de cette célèbre opérette pour permettre des apparitions de célébrités du monde de l’opéra. Généralement, la direction réserve la surprise au public jusqu’au dernier moment mais il semble qu’une exception ait été permise pour la venue de Jonas Kaufmann qui tenait à être présent afin de célébrer un double événement.

 

A lire aussi

 

 

L’adieu à Dominique Meyer et l’accueil de Bogdan Roscic

Ce 31 décembre marque en effet la fin du mandat à la direction du Wiener Staatsoper de Dominique Meyer qui va s’en aller diriger le Teatro alla Scala de Milan. Ce départ est également l’occasion d’introniser le nouveau directeur artistique autrichien de l’opéra viennois, Bogdan Roscic (ancien président du label Sony Classical), avec lequel Jonas Kaufmann se dit très impatient de collaborer. «Je le connais depuis de nombreuses années et je l’apprécie vraiment. C’est un passionné mais réaliste. C’est une bonne combinaison pour une telle maison: être complètement enthousiasmé par la musique et l’opéra et toujours garder les pieds sur terre. Cet équilibre n’est pas à la portée de tous. Maintenant, nous avons une idée de la manière dont va se dérouler sa première saison. Je crois qu’il a trouvé un concept très inhabituel.» a déclaré le ténor allemand à l’agence de presse autrichienne APA, ajoutant, sans précision, qu’il devrait souvent venir travailler à Vienne.

D’ici là, au 1er semestre 2020, Jonas Kaufmann sera visible dans le «Fidelio» de Beethoven au Royal Opera House de Londres avant les représentation de «Die tote Stadt » d’Erich Wolfgang Korngold , «Die Meistersinger von Nürnberg» de Richard Wagner à Munich et «Die Walküre» (La Walkyrie) en mai prochain à l’Opéra Garnier.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique