Grand bal de l’Opéra de Vienne : rendez-vous dans un mois !

Le jeudi 20 février aura lieu le traditionnel bal de l’Opéra de Vienne dans la majestueuse salle du Staatsoper de la capitale autrichienne. Le programme de la fastueuse cérémonie d’ouverture a été révélé la semaine dernière.

 

Le dernier événement viennois organisé par Dominique Meyer

Pour son 10et dernier bal de l’Opéra de Vienne, Dominique Meyer, qui va quitter la direction du Wiener Staatsoper pour rejoindre la Scala de Milan, a vu les choses en grand et proposera, avec Maria Großbauer, un programme d’ouverture de grande qualité. De 22h à 23 h, avant le début du bal proprement dit, la traditionnelle cérémonie d’ouverture débutera au son des hymnes autrichiens et européens, interprétés par l’Orchestre de Vienne, dirigé par Andreas Spörri, qui saluera ensuite l’entrée des jeunes couples sélectionnés avec la Polonaise en la majeur, op.40 n ° 1 de Frédéric Chopin.

 

A lire aussi

 

Place ensuite, Vienne oblige, à une 1ère Valse, Feuilles du soir de Jacques Offenbach, sous la conduite musicale de Daniel Harding avec le ballet du Staatsoper dirigé par Manuel Legris et chorégraphié par le danseur étoile albanais Eno Peçi. L’ouverture de La flûte enchantée de Mozart sonnera l’heure de la partie chantée de la cérémonie avec des extraits de la Tosca de Puccini, de la Traviata de Verdi et de La Princesse Czardas du compositeur hongrois Emmerich Kálmán, chantés par la soprano russe Aida Garifullina et le ténor polonais Piotr Beczała.

 

450 bals chaque hiver à Vienne

Vers 23h, place aux 144 couples de débutants, jeunes filles en robe longue blanche coiffées du diadème signé cette année par Christian Lacroix et leurs cavaliers en queue de pie et gants blanc, qui prendront possession de la piste de danse pour faire leur « entrée dans le monde » avec Johann Strauss (Polka française, op.276 et Le beau Danube bleu). Les artistes de l’opéra viennois, comme le veut la tradition, s’écrieront alors « Alles walzer ! », l’injonction qui invite les participants à une longue nuit de danse (pas seulement classique) sous les yeux des 5000 invités du plus prestigieux des 450 bals donnés chaque année à Vienne, du bal des ramoneurs le 11 novembre au bal des juristes fin février.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique