TOP 5 Frédéric Chopin (1810-1849)

Chopin reste l’une des figures romantiques incontournables du XIXème siècle. Il laisse une production abondante, essentiellement écrite pour le piano, son instrument. Sa virtuosité nous subjugue, sa mélancolie nous bouleverse.

Chopin s’installe définitivement à Paris en 1831 après l’insurrection de Varsovie, peut-être à cause de ses origines françaises, mais surtout parce que la capitale est alors un foyer artistique incontournable. Il y rencontre George Sand avec qui il vit une liaison aussi passionnée qu’orageuse. Pour autant, Chopin n’oublie pas sa Pologne natale qui reste au cœur de son oeuvre. Mélancolie – le « zal », en polonais – et chants ou danses populaires sont transfigurés dans ses Mazurkas, Polonaises et autres Valses. Deux Concertos pour piano, quelques œuvres de musique de chambre et dix-neuf Mélodies pour voix et piano viennent compléter une production où le clavier est toujours présent.

 

1. Etude « Tristesse » (op.10 n°3)

Valentina Lisitsa

 

A lire aussi

 

2. Concerto pour piano n°1, 1er mouvement


Evgeny Kissin, Orchestre Philharmonique d’Israël, dir. Zubin Mehta

 

3. « Marche funèbre » (Sonate pour piano n°2, 3ème mouvement)


Krystian Zimerman

 

4. Grande Valse brillante n°1 op.18


Lang Lang

 

A lire également

 

5. Polonaise héroïque op.53


Martha Argerich

 

Découvrez d’autres Top 5