Le concert « Unique » de Nemanja Radulović projeté dans 250 villes

C’est une expérience « Unique » à découvrir sur grand écran ou en VOD. Un concert inédit et exclusif du violoniste franco-serbe filmé l’été dernier au coeur des alignements mégalithiques de Carnac. Nemanja Radulović sera l’invité du Journal du Classique de Laure Mézan le jeudi 23 janvier.

 

Nemanja Radulović en concert sur le site magique de Carnac

 

« Unique | un artiste, un lieu, un concert » est un concept développé par  la maison de disque Deutsche Grammophon en partenariat avec le Centre des Monuments Nationaux (CMN) et la société Neutra Production. Une  série de longs métrages diffusés dans les cinémas dont le concept est clairement explicité dans le titre du projet. Un artiste. Un lieu. Un concert, le principe est de montrer, selon ses responsables : « un des artistes de répertoire classique les plus talentueux d’aujourd’hui, filmé dans un haut lieu du patrimoine français jusqu’ici vierge de toute musique ».

 

A lire aussi

 

 

Le premier de ces films propose un concert exclusif, tourné à cet effet, sans public. On y retrouve le violoniste franco-serbe Nemanja Radulović, entouré de son orchestre Double Sens, de la formation Trilles du Diable, avec la pianiste Laure Favre-Kahn et les violonistes Ksenija Milosevic et Tijana Tana Milosevic, filmés par le réalisateur Sébastien Lefebvre au milieu des mystérieux alignements mégalithiques de Carnac (Morbihan), lieu « dont la poésie et le mystère correspondaient au charisme du violoniste mais aussi à l’atmosphère des Contes des mille et une nuits et de Shéhérazade ».

 

Bientôt des récitals filmés de Julie Fuchs et Benjamin Bernheim

Ce 1er volet d’« Unique | un artiste, un lieu, un concert », avec Nemanja Radulović sortira en salle à partir du 23 janvier prochain dans 250 salles en France. Les initiateurs du projet prévoient de proposer 4 films par an. Selon le site forumopera, des récitals de la soprano Julie Fuchs et du ténor Benjamin Bernheim sont programmés. Reste à savoir dans quels lieux d’exception seront enregistrées leurs prestations.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique